Test Blu-ray / Les Carrefours de la ville, réalisé par Rouben Mamoulian

LES CARREFOURS DE LA VILLE (City Streets) réalisé par Rouben Mamoulian, disponible en combo Blu-ray/DVD le 10 décembre 2019 chez Rimini Editions

Acteurs : Gary Cooper, Sylvia Sidney, Paul Lukas, William “Stage” Boyd, Wynne Gibson, Guy Kibbee, Stanley Fields, Betty Sinclair, Robert Homans, Barbara Leonard…

Scénario : Oliver H.P. Garrett, Max Marcin d’après une histoire originale et une nouvelle de Dashiell Hammett

Photographie : Lee Garmes

Musique : Karl Hajos, Ralph Rainger

Durée : 1h23

Date de sortie initiale : 1931

LE FILM

Les États-Unis, durant la Prohibition. Afin de développer son trafic d’alcool, le gangster Maskal n’hésite pas à tuer pour s’approprier de nouvelles brasseries. Il est épaulé par Pop Cooley, son fidèle et redoutable homme de main. Nan, la fille de Cooley, est amoureuse du Kid, qui travaille dans un stand de tir forain. Elle aimerait qu’il rejoigne le gang, mais il s’y refuse. Jusqu’au jour où Nan est emprisonnée…

Pour les cinéphiles, Rouben Mamoulian (1897-1987) reste célèbre pour avoir été débarqué du plateau de Laura (1944) par Otto Preminger en raison de « divergences artistiques », puis de celui du gargantuesque Cléopâtre pour être finalement remplacé par Joseph L. Mankiewicz. Heureusement, l’histoire retiendra aussi et surtout le formidable Docteur Jekyll et Mr. Hyde (1931) avec Fredrich March, l’une, si ce n’est la meilleure adaptation d’une œuvre de Robert Louis Stevenson. Sans oublier Le Signe de Zorro (1940) avec Tyrone Power ! Mais aujourd’hui, nous parlerons des Carrefours de la villeCity Streets (1931), le second long métrage de Rouben Mamoulian. Un film-noir comme on les aime avec une plastique élégante, des costumes bien coupés, des chapeaux bien ajustés, de beaux acteurs noyés dans les volutes de cigarettes et bien évidemment une petite intrigue bien menée, ici resserrée sur 80 minutes. Enfin, Les Carrefours de la ville vaut également pour ses deux têtes d’affiche, non des moindres, Gary Cooper et Sylvia Sidney.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Les Carrefours de la ville, réalisé par Rouben Mamoulian »

Test Blu-ray / Les Anges de la nuit, réalisé par Phil Joanou

LES ANGES DE LA NUIT (State of Grace) réalisé par Phil Joanou, disponible en DVD et Blu-ray le 5 novembre 2019 chez Rimini Editions

Acteurs :  Sean Penn, Ed Harris, Gary Oldman, Robin Wright, John Turturro, Burgess Meredith, R.D. Call, Joe Viterelli, John C. Reilly, Deirdre O’Connell…

Scénario : Dennis McIntyre

Photographie : Jordan Cronenweth

Musique : Ennio Morricone

Durée : 2h15

Année de sortie : 1990

LE FILM

Après plusieurs années d’absence, Terry Noonan revient dans le quartier newyorkais de Hell’s Kitchen, fief des irlandais. Il y retrouve Jackie Flannery, ses amis d’enfance et Kathleen, son amour de jeunesse. La guerre avec la mafia italo-américaine bat son plein.

En septembre 1990, sortent quasiment simultanément sur les écrans américains Miller’s Crossing de Joen Coen, Les Affranchis de Martin Scorsese et King of New York d’Abel Ferrara. Trois grands classiques instantanés. Derrière ces mastodontes reconnus et systématiquement couverts de louanges aujourd’hui, se cache pourtant un autre trésor insoupçonné, un polar dissimulé, un thriller exceptionnel que les cinéphiles du monde entier n’ont eu de cesse de (re)découvrir et de réhabiliter. Il s’agit des Anges de la nuitState of Grace, réalisé par Phil Joanou. Ce diamant noir empreint de classicisme, qui pue la clope et la bière tiède, apparaît comme l’un des derniers témoignages d’un genre alors en pleine mutation dans la dernière partie du XXè siècle. Comme un baroud d’honneur, un dernier rappel, un chant du cygne. Magistralement interprété – quel casting – et mis en scène, Les Anges de la nuit est un chef d’oeuvre absolu et viscéral.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Les Anges de la nuit, réalisé par Phil Joanou »

Test Blu-ray / Le Tueur, réalisé par Denys de La Patellière

LE TUEUR réalisé par Denys de la Patellière, disponible en Édition Digibook Blu-ray + DVD + Livret le 14 octobre 2019 chez Coin de mire Cinéma

Acteurs : Jean Gabin, Bernard Blier, Fabio Testi, Ushi Glas, Felix Marten, Jacques Richard, Gérard Depardieu, Ginette Garcin, Jacques Debary…

Scénario : Denys de La Patellière, Pascal Jardin

Photographie : Claude Renoir

Musique : Hubert Giraud

Durée : 1h28

Date de sortie initiale : 1972

LE FILM

Quand l’assassin Georges Gassot parvient à s’évader d’un asile, le commissaire Le Guen, responsable de son arrestation, se remet à sa poursuite. Toutefois, Le Guen doit, cette fois, s’adapter aux méthodes modernes de son supérieur François Le Tellier alors que Gassot tue de nombreuses personnes sur son passage.

Près de cent films tournés en cinquante ans, une carrière comme il n’y en aura probablement plus. Jean Gabin (1904-1976) restera l’un des comédiens français ayant attiré le plus de spectateurs dans les salles avec Fernandel, Louis de Funès, Jean-Paul Belmondo et Bourvil. Si l’on regarde en arrière, il collaborera la plupart du temps avec les cinéastes en qui il avait entièrement confiance, comme Julien Duvivier, Jean Renoir, Jean-Paul le Chanois, Henri Verneuil, Gilles Grangier, Jean Delannoy. L’une de ses associations les plus prolifiques de sa carrière reste celle démarrée à la fin des années 1950 avec le réalisateur Denis Dubois de La Patellière aka Denys de la Patellière (1921-2013). Six films réuniront le comédien et le metteur en scène : Les Grandes Familles (1958), Rue des prairies (1959), Le Tonnerre de Dieu (1965), Du Rififi à Paname (1966), Le Tatoué (1968) et Le Tueur (1972). Un tandem gagnant qui attirera près de 18 millions de français. Le dernier film qu’ils tourneront ensemble – et l’avant-dernier réalisé par Denys de la Patellière pour le cinéma – restera pourtant le vilain petit canard. Soyons honnêtes, Le Tueur est probablement l’un des plus mauvais films interprétés par Jean Gabin.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Le Tueur, réalisé par Denys de La Patellière »

Test Blu-ray / Vigilante – Justice sans sommation, réalisé par William Lustig


VIGILANTE – JUSTICE SANS SOMMATION (Vigilante) réalisé par William Lustig, disponible en combo Blu-ray/DVD chez Le Chat qui fume

Acteurs :  Robert Forster, Fred Williamson, Richard Bright, Rutanya Alda, Don Blakely, Joseph Carberry, Willie Colón, Joe Spinell, Carol Lynley, Woody Strode, Vincent Beck…

Scénario : Richard Vetere

Photographie : James Lemmo

Musique : Jay Chattaway

Durée : 1h29

Année de sortie : 1983

LE FILM

Après le meurtre de son fils et les violences faites à sa femme, un modeste électricien rejoint la milice de son quartier à laquelle il avait toujours refusé sa participation.

« Je ne sais pas pour vous les gens, mais moi j’en ai jusque-là ! »

William Lustig démarre sa carrière en réalisant quelques films pornographiques sous le nom de Billy Bag. Hot Honey (1977) et The Violation of Claudia (1978) ne resteront pas dans les mémoires, ou uniquement dans celles de ceux qui auront côtoyé les salles spécialisées dans quelques quartiers mal famés de New York. Maniac, son premier véritable long métrage devient un phénomène mondial. Son comédien, scénariste et producteur Joe Spinell devient une icône de l’épouvante et le film lance le cinéaste. Il faudra toutefois attendre 1983 pour que William Lustig livre son deuxième film. Ce sera Vigilante, plus connu en France sous le titre Vigilante, justice sans sommation, qui sera un gigantesque succès dans les vidéoclubs hexagonaux. L’action se déroule toujours à New York et le cinéaste s’intéresse cette fois à l’autodéfense apparue dans les rues devenues mal famées (plus de deux millions d’armes illégales sont en circulation), où les habitants avaient fini par s’entraider, ne pouvant plus compter sur les forces de l’ordre pour les défendre face à la criminalité toujours en hausse. Les new-yorkais avaient créé leur propre police de quartier, n’hésitant pas à avoir recours à quelques méthodes expéditives. Un sujet qui revenait de droit à William Lustig, qui signe ici un de ses meilleurs films, peut-être le plus grand de sa carrière.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Vigilante – Justice sans sommation, réalisé par William Lustig »

Test Blu-ray / De la part des copains, réalisé par Terence Young

DE LA PART DES COPAINS (Cold Sweat) réalisé par Terence Young, disponible en combo Blu-ray+DVD le 28 août 2019 chez Studiocanal

Acteurs : Charles Bronson, Liv Ullmann, James Mason, Jill Ireland, Michel Constantin, Jean Topart, Yannick Delulle, Luigi Pistilli…

Scénario : Shimon Wincelberg, Albert Simonin, d’après le roman Ride the Nightmare de Richard Matheson

Photographie : Jean Rabier

Musique : Michel Magne

Durée : 1h33

Date de sortie initiale : 1970

LE FILM

Les anciens complices de Joe réapparaissent dans sa vie, menaçant de bouleverser l’existence à présent rangée de l’ancien truand. Pris au piège du chantage, il est contraint de les aider…

A la fin des années 1960, la carrière de Charles Dennis Buchinsky alias Charles Bronson (1921-2003) prend un nouveau tournant. Habitué des seconds rôles chez André De Toth, Robert Aldrich et Delmer Daves, le comédien américain d’origine lituanienne n’a jamais arrêté de tourner depuis ses débuts en 1951. Il gravit un à un les échelons, sans forcer le destin, les réalisateurs étant très attirés par le charisme animal et singulier de l’acteur. L’année 1968 est déterminante avec la sortie d’Il était une fois dans l’OuestC’era una volta il West, ou Once Upon a Time in the West pour son exportation internationale, réalisé par Sergio Leone. Charles Bronson explose littéralement aux yeux des spectateurs du monde entier. Bénéficiant d’un confort qui lui échappait encore aux Etats-Unis, le comédien au visage taillé à la serpe s’installe en Europe où les propositions se multiplient. S’il retrouve Richard Donner huit ans après X-15, pour L’Ange et le démon, c’est avec René Clément et Le Passager de la pluie (4,8 millions d’entrées en 1970) qu’il trouve une formule adéquate qu’il déclinera à plusieurs reprises. Il fait alors un détour par l’Italie où il tourne La Cité de la violenceCittà violenta pour Sergio Solima, avant de poser ses bagages dans le sud de la France pour De la part des copainsCold Sweat, réalisé par Terence Young (1915-1994). Rétrospectivement, ce petit polar a bien du mal à se distinguer dans la filmographie conséquente de Charles Bronson. S’il assure dans le genre « mec peu prolixe aux gros bras », l’ami Charlie a constamment l’air d’apprendre ses répliques (pourtant limitées) au moment de tourner et assure le minimum syndical.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / De la part des copains, réalisé par Terence Young »

Test Blu-ray / Canicule, réalisé par Yves Boisset

CANICULE réalisé par Yves Boisset, disponible en combo Blu-ray+DVD le 31 juillet 2019 chez Studiocanal

Acteurs : Victor Lanoux, Lee Marvin, Miou-Miou, Jean Carmet, David Bennent, Bernadette Lafont, Grace De Capitani, Henri Guibet, Jean-Pierre Kalfon…

Scénario : Jean Herman, Michel Audiard, Dominique Roulet, Serge Korber et Yves Boisset d’après un roman de Jean Vautrin

Photographie : Jean Boffety

Musique : Francis Lai

Durée : 1h39

Date de sortie initiale : 1984

LE FILM

Suite au hold-up manqué d’une banque d’Orléans, Jimmy Cobb, un gangster américain vieillissant, s’enfuit avec le magot et trouve refuge dans une ferme de la Beauce. Là, une bande de culs terreux vont lui mener la vie dure.

En 1983, Yves Boisset réalise Le Prix du danger, film prophétique sur les dérives de la télévision, qui s’inspire d’une nouvelle de l’écrivain de science-fiction américain Robert Sheckley (1928-2005) publiée en 1958. Fable et satire sociale du devenir de l’humanité, cette dystopie centrée sur une chasse à l’homme autorisée, télévisée et favorisée par les autorités, demeure un modèle français du genre. Un beau succès dans les salles avec 1,4 million de spectateurs. Le cinéaste avait ensuite prévu d’aborder le commerce des armes dans un projet intitulé Barracuda, que devait interpréter Jean-Paul Belmondo. Après l’arrivée de François Mitterrand au pouvoir, Yves Boisset doit revoir sa copie et le film tombe à l’eau. Michel Audiard lui propose alors de reprendre le flambeau de son adaptation de Canicule, d’après le roman homonyme de Jean Vautrin, pseudonyme de Jean Herman, après la défection de Serge Korber, dont le travail parallèle dans le domaine pornographique était mal perçu. Bien lui en a pris, car Canicule est devenu l’un des films les plus populaires d’Yves Boisset. Passionné par le cinéma américain, en particulier le film noir, le cinéaste s’approprie le genre qu’il affectionne, qu’il malaxe et pétrit, pour le déverser dans la campagne française en utilisant un ingrédient inattendu et miraculeux, à savoir la présence de Lee Marvin en tête d’affiche. Ou comment le film « redneck » débarque en pleine Beauce !

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Canicule, réalisé par Yves Boisset »

Test Blu-ray / Le Faucon, réalisé par Paul Boujenah

LE FAUCON réalisé par Paul Boujenah, disponible en DVD et Blu-ray depuis le 24 janvier 2018 chez LCJ Editions

Acteurs : Francis Huster, Guy Pannequin, Maruschka Detmers, Anastacia Menzel, Vincent Lindon, Agnès Jaoui, Isabelle Nanty, Audrey Dana…

Scénario : Alain Attal, Paul Boujenah, Hubert Attal

Photographie : Bernard Zitzermann

Musique : Therese Walton, Del Rabenja

Durée : 1h23

Date de sortie initiale : 1983

LE FILM

Depuis l’accident qui a coûté la vie à sa femme et plongé sa fillette dans le coma, Frank Zodiak est un être brisé et un flic fini, cantonné aux travaux administratifs. Chaque matin, chaque soir, il se rend à l’hôpital, parle à sa fille et lui apporte une peluche. Un matin, alors qu’il achète un nounours en compagnie d’une jeune inspectrice, un homme fait irruption dans le magasin, tue la jeune femme et s’enfuit avec un gamin en otage. Ce truand, Zodiak le connait bien : il s’agit de Gus, un tueur fou qui, quelques années auparavant, a abattu deux policiers sous ses yeux sans qu’il puisse réagir. Une longue course-poursuite s’engage entre les deux hommes…

C’est un film culte, un vrai, qui est devenu une référence auprès des spécialistes du nanar. On a devant nos yeux ébahis une des plus grandes comédies involontaires du cinéma français. Le Faucon sous-titré « Il n’a jamais tué » est réalisé, ou plutôt filmé, par Paul Boujenah frère de Michel, qui avait déjà commis Fais gaffe à la gaffe ! deux ans auparavant, adaptation officieuse de Gaston Lagaffe. Cette fois, il s’attaque au polar, au thriller, au film burné et couche sur papier une histoire sombre, en collaboration avec les deux frangins Attal, Paul et Alain. Ces jeunes hommes d’environ 25 ans, probablement élevés aux films de Don Siegel et d’Henri Verneuil, décident un jour de faire un cocktail avec des ingrédients piochés ici et là, de secouer tout ça et de (dé)verser cette mixture aux spectateurs alors que La Balance de Bob Swaim avait cartonné quasiment un an auparavant et que le film venait de remporter trois César, dont celui du meilleur film début 1983 ! Aujourd’hui, plus de 35 ans après sa sortie, Le Faucon est considéré à l’unanimité comme l’un des pires films français de tous les temps, mais aussi et surtout comme l’un des films de chevet des amateurs de nanars.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Le Faucon, réalisé par Paul Boujenah »

Test DVD / Banco, réalisé par Koldo Serra

BANCO (70 Binladens) réalisé par Koldo Serra, disponible en DVD le 17 juillet 2019 chez Rimini Editions

Acteurs : Emma Suárez, Nathalie Poza, Hugo Silva, Daniel Pérez Prada, Bárbara Goenaga, Fernando AlbizuIone Irazábal, Richard Sahagún, Juan Viadas…

Scénario : Javier Echániz, Juan Antonio Gil Bengoa, Asier Guerricaechebarría

Photographie : Unax Mendia

Musique : Fernando Velázquez

Durée : 1h41

Date de sortie initiale : 2019

LE FILM

Raquel est une femme désespérée. Une série d’événements malheureux dans sa vie personnelle l’a criblée de dettes et elle doit impérativement trouver 35 000 euros dans les prochaines 24 heures pour récupérer la garde de sa fille. Son seul espoir est d’obtenir un emprunt. Alors qu’elle est sur le point de signer son offre de prêt dans une agence bancaire, deux braqueurs débarquent sur les lieux et rendent sa situation encore plus compliquée. Prise en otage, Rachel manque de temps et doit trouver un moyen de mettre la main sur l’argent, quel qu’en soit le prix…

Présenté en sélection officielle au Festival International du Film Policier de Beaune en 2019, Banco, titre français de 70 Binladens, est un polar ibérique interprété par Emma Suárez, l’une des deux stars du magnifique Julieta de Pedro Almodóvar, et produit par le couple Carolina Bang et Álex de la Iglesia. Un gage de qualité. Réalisé par un certain Koldo Serra, auteur en 2006 d’un thriller méconnu, The Backwoods (avec un casting hétéroclite composé de Gary Oldman, Virginie Ledoyen et Paddy Considine), Banco frappe fort et fait preuve d’une étonnante rigueur dans sa mise en scène. La tension est tellement bien maîtrisée du début à la fin, constante, que le metteur en scène parvient à faire passer certaines extravagances et rebondissements invraisemblables dans son dernier acte. C’est le jeu et cela fonctionne très bien. Banco est un divertissement soigné, qui n’a certes aucune intention d’être réaliste, mais qui procure un vrai plaisir de cinéma.

Continuer la lecture de « Test DVD / Banco, réalisé par Koldo Serra »

Test Blu-ray / Le Pacha, réalisé par Georges Lautner

LE PACHA réalisé par Georges Lautner, disponible en Blu-ray depuis le 22 août 2012 chez Gaumont

Acteurs : Jean Gabin, Dany Carrel, Jean Gaven, André Pousse, Louis Arbessier, Gérard Buhr, Robert Dalban, Maurice Garrel, Serge Gainsbourg…

Scénario : Michel Audiard, Georges Lautner, Albert Simonin d’après le roman de Jean Laborde

Photographie : Maurice Fellous

Musique : Michel Colombier, Serge Gainsbourg

Durée : 1h25

Date de sortie initiale : 1968

LE FILM

L’inspecteur de police Albert Gouvion est chargé de convoyer une importante collection de bijoux d’une valeur inestimable. Mais un dangereux truand, Marcel Lurat, dit Quinquin et ses complices font sauter le fourgon blindé au bazooka avant de s’emparer du butin. Ce dernier va même jusqu’à tuer ses complices, ainsi que Gouvion, dont le meurtre a été maquillé en accident. Le commissaire divisionnaire Louis Joss, supérieur et ami de Gouvion, ne croit pas à la thèse de l’accident et veut le venger. Il entreprend également le ménage dans le milieu parisien, en organisant la rencontre de deux bandes rivales à l’occasion d’un braquage avec l’aide de la maîtresse de Gouvion, Nathalie, jeune et belle serveuse dans une boîte de nuit et réalise que son vieil ami, qui avait le don de s’attirer les ennuis, s’est mêlé par faiblesse au milieu des gangsters à cause de cette dernière.

Je pense que le jour où on mettra les cons sur orbite, t’as pas fini de tourner.

Le Pacha marque la réconciliation entre Jean Gabin et Michel Audiard, fâchés depuis Mélodie en sous-sol (1962). Le dialoguiste le plus célèbre du cinéma français marque ainsi sa 15è collaboration avec Jean Gabin, sa 10è avec Georges Lautner et sa 4è avec Dany Carrel. Après le délirant Fleur d’oseille, Georges Lautner met en scène Le Pacha, qui marque une étape primordiale dans la représentation de la police dans le cinéma français. Ici, un braquage est réalisé au lance-roquette, le matériel mis à disposition des flics est dernier cri (vidéo-surveillance, télex, voitures sportives), les policiers n’hésitent pas à outrepasser la loi pour arriver à leur fin, la frontière entre flics et voyous devient mince et les sommations sont dites après avoir tiré.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Le Pacha, réalisé par Georges Lautner »

Test Blu-ray / Traîné sur le bitume, réalisé par S. Craig Zahler

TRAÎNÉ SUR LE BITUME (Dragged Across Concrete) réalisé par S. Craig Zahler, disponible en DVD et Blu-ray le 3 août 2019 chez Metropolitan Vidéo

Acteurs : Mel Gibson, Vince Vaughn, Tory Kittles, Michael Jai White, Jennifer Carpenter, Laurie Holden, Fred Melamed, Thomas Kretschmann, Don Johnson, Udo Kier…

Scénario : S. Craig Zahler

Photographie : Benji Bakshi

Musique : Jeff Herriott, The O’Jays, S. Craig Zahler

Durée : 2h38

Date de sortie initiale : 2019

LE FILM

Deux policiers sont suspendus pour usage abusif de la force après une arrestation musclée. A court d’argent, ces deux représentants de l’ordre basculent de l’autre côté de la loi pour s’arroger une compensation. Ils prennent en filature de dangereux braqueurs de banque afin de s’emparer de leur futur butin.

Amateurs de polars, précipitez-vous sur Traîné sur le bitumeDragged Across Concrete, le troisième long métrage de réalisateur S. Craig Zahler. Après sa révélation avec Bone Tomahawk (Grand Prix au Festival international du film fantastique de Gérardmer en 2016) et sa confirmation avec Section 99Brawl in Cell Block 99, le cinéaste signe un polar hors-norme, par sa durée (2h40), mais aussi et surtout par sa densité, sa mise en scène, son interprétation, son casting (Mel Gibson et Vince Vaughn, sublimes), sa photographie, sa violence, son rythme languissant, sa sécheresse, bref autant le dire immédiatement, Traîné sur le bitume est un putain de chef d’oeuvre anxiogène qui se place déjà en lice pour être le meilleur film de l’année 2019.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Traîné sur le bitume, réalisé par S. Craig Zahler »