Test DVD / Amants super-héroïques, réalisé par Paolo Genovese

AMANTS SUPER-HÉROÏQUES (Supereroi) réalisé par Paolo Genovese, disponible en DVD le 6 décembre 2022 chez L’Atelier d’Images.

Acteurs : Alessandro Borghi, Jasmine Trinca, Vinicio Marchioni, Greta Scarano, Angelica Leo, Linda Caridi, Gwendolyn Gourvenec, Elena Sofia Ricci…

Scénario : Paolo Genovese, Rolando Ravello & Paolo Costella

Photographie : Fabrizio Lucci

Musique : Maurizio Filardo

Durée : 1h57

Date de sortie initiale : 2021

LE FILM

L’histoire d’un couple : Anna, une dessinatrice à la personnalité impulsive et anticonformiste, et Marco, un professeur de physique convaincu que tout est régi par une formule mathématique. Une comédie sentimentale sur les couples et l’effet du temps qui passe sur leurs relations, posant une question simple mais profonde : quels superpouvoirs faut-il avoir pour s’aimer toute une vie ?

Depuis plus de vingt ans, règne un astre sur le cinéma italien du nom de Jasmine Trinca. Dès sa première apparition dans La Chambre du fils La Stanza del figlio (Palme d’or du festival de Cannes de Nanni Moretti en 2001), suivi de près de Nos meilleures années La meglio gioventù de Marco Tullio Giordana, la comédienne née en 1981 n’a eu de cesse d’illuminer l’écran dès qu’elle y apparaît. Tour à tour chez Michele Placido (Romanzo Criminale, Le Rêve italien), Bertrand Bonello (L’Apollonide : Souvenirs de la maison close, Saint Laurent), Valeria Golino (Miele, Euforia), les frères Taviani (Contes italiens), Kim Rossi Stuart (Tommaso) et bien d’autres, il se passe ce petit truc indéfinissable qui rend Jasmine Trinca indispensable. Dans Amants super-héroïques Supereroi de Paolo Genovese, elle allie cette fois de plus la grâce, le talent et la beauté, subjugue quand elle sourit, bouleverse en un regard, le spectateur également s’amourachant de son accent romain parfaitement reconnaissable. S’il n’est pas dénué de défauts, souvent liés au cinéma transalpin, Amants super-héroïques joue à fond la carte de la comédie-dramatique sentimentale chère à nos amis de la Botte avec ce que cela peut entraîner de poncifs, mais c’est aussi et surtout ce qui fait son attrait inaltérable. Et là-dessus, Supereroi n’en manque sûrement pas.

Continuer la lecture de « Test DVD / Amants super-héroïques, réalisé par Paolo Genovese »

Test DVD / The Yacht, réalisé par Declan Whiteboom

THE YACHT (Stowaway) réalisé par Declan Whiteboom, disponible en DVD le 14 décembre 2022 chez AB Vidéo.

Acteurs : Ruby Rose, Frank Grillo, Patrick Schwarzenegger, Luis Da Silva Jr., Emma Maddock, Major Dodge, Scotty Bohnen, Danny Bohnen…

Scénario : Ian Hayden

Photographie : Giles Dunning

Musique : BC Smith

Durée : 1h30

Date de sortie initiale : 2022

LE FILM

Bella a eu une adolescence dissipée et n’a plus aucune nouvelle de son père, dont elle reproche l’absence. Au décès de celui-ci, elle reçoit un superbe yacht en héritage, qui vaut une fortune. Malgré les consignes administratives, elle s’y installe clandestinement le soir-même avec un garçon qu’elle a dragué dans un bar. En pleine nuit, le yacht démarre avec à son bord trois voleurs. Bella doit les affronter afin de survivre.

Voilà près de dix ans que l’australienne Ruby Rose promène ses airs de dure à cuire et ses tatouages à la télévision (Orange is the New Black, la première saison de Batwoman) et bien sûr au cinéma dans quelques suites diverses et variées, Resident Evil : Chapitre final, xXx : Reactivated, John Wick 2, Pitch Perfect 3…Depuis peu, elle commence à apparaître dans des produits destinés au marché de la vidéo, à l’instar de Vanquish de George Gallo et The Doorman de Ryûhei Kitamura dont nous avons déjà parlé et qui à au moins le mérite de ne pas tromper le spectateur sur la qualité du spectacle proposé. À ces deux titres nous ajouterons désormais The Yacht, titre « français » de Stowaway (à vos souhaits…), emballé par un certain Declan Whitebloom, un type venu du clip musical et qui depuis vingt piges aura collaboré avec Lindsay Lohan, The Jonas Brothers, Taylor Swift, One Direction, Hilary Duff, James Blunt…Entre deux de ces vidéos, il se lance dans le court-métrage et signe Blackbird en 2015, puis The Rua : Without You l’année suivante. Son premier long-métrage, The Yacht (nous l’appellerons donc ainsi) est une série B, que certains qualifieront sûrement même de série Z, mais nous n’irons pas jusque-là, cette petite production remplissant facilement le cahier des charges pour celles et ceux qui n’attendront pas plus d’être divertis durant 90 minutes, avant de retourner vaquer à leurs occupations en ayant complètement oublié ce qu’ils venaient de voir.

Continuer la lecture de « Test DVD / The Yacht, réalisé par Declan Whiteboom »

Test DVD / À l’ombre des filles, réalisé par Étienne Comar

À L’OMBRE DES FILLES réalisé par Étienne Comar, disponible en DVD le 6 septembre 2022 chez Ad Vitam.

Acteurs : Alex Lutz, Agnès Jaoui, Hafsia Herzi, Veerle Baetens, Marie Berto, Fatima Berriah, Anna Najder, Emmanuelle Bonmariage…

Scénario : Étienne Comar, Didier Vinson, Marine Ninaud, Marcia Romano & Raphaële Moussafir

Photographie : Colin Lévêque

Musique : Arthur Simonini

Durée : 1h42

Date de sortie initiale : 2022

LE FILM

Luc, un chanteur lyrique renommé, accepte, au cours d’un été, d’animer un atelier de chant dans un centre de détention de femmes. D’abord méfiantes, Carole, Jeannine, Noor, Jess, Marzena et Catherine vont capter toute son attention. Luc se trouvera vite confronté aux tempéraments imprévisibles et discordants de ces détenues difficiles, alors que la prison connait des perturbations. Comment réussira t’il à harmoniser leurs voix ? Sera-t-il en mesure, et à quel prix, de leur faire ressentir un semblant de liberté à travers le chant ?

Quand on ne sait rien ou pas grand-chose sur À l’ombre des filles, on se retrouve face à un problème, de taille même. C’est que le second long-métrage réalisé par Étienne Comar, habituellement producteur (Zonzon, Du jour au lendemain, Des hommes et des dieux, Les Femmes du 6e étage, Timbuktu, Mon roi), mis en scène cinq ans après le ronflant Django, rappelle bien trop Un triomphe d’Emmanuel Courcol sorti l’année dernière, inspiré d’une histoire vraie et qui raconte peu ou prou EXACTEMENT la même chose. Cela pose quelques difficultés pour celles et ceux qui auront eu toutefois la bonne idée de voir ce dernier (car il s’agit d’un très bon film), même si l’opus d’Étienne Comar ne manque pas de qualités. Là où Un triomphe se concentrait sur un acteur en galère qui acceptait pour boucler ses fins de mois d’animer un atelier théâtre auprès de détenus, avec lesquels il allait monter une pièce sur la scène d’un vrai théâtre, À l’ombre des filles se focalise sur un contreténor qui entreprend un but similaire, cette fois auprès de femmes d’âge, de motivations et de parcours différents. Si le manque de surprises est donc évident, le gros atout provient du casting mené par un Alex Lutz bouleversant et charismatique, formidable dans la peau d’un chanteur lyrique englué dans une crise personnelle, qui entre bonne conscience et quête personnelle, va tenter d’offrir à ces femmes une possible échappatoire.

Continuer la lecture de « Test DVD / À l’ombre des filles, réalisé par Étienne Comar »

Test DVD / Je suis une légende, réalisé par Ubaldo B. Ragona & Sidney Salkow

JE SUIS UNE LÉGENDE (The Last Man on Earth) réalisé par Ubaldo B. Ragona & Sidney Salkow, disponible en DVD le 6 décembre 2022 chez Artus Films.

Acteurs : Vincent Price, Franca Bettoia, Emma Danieli, Giacomo Rossi-Stuart, Umberto Raho, Christi Courtland, Tony Corevi, Hector Ribotta…

Scénario : Furio M. Monetti, Ubaldo B. Ragona, Richard Matheson, William F. Leicester, d’après le roman de Richard Matheson

Photographie : Franco Delli Colli

Musique : Paul Sawtell

Durée : 1h23

Année de sortie : 1964

LE FILM

Une épidémie a dévasté le monde et transformé les hommes en vampires assoiffés de sang. Le docteur Robert Morgan est le seul survivant de ce ravage. Il traque les vampires tout le jour afin de les tuer en leur enfonçant un pieu dans le cœur, et la nuit, il se barricade chez lui, tentant de repousser les assauts des monstres, et essayant de trouver, par communication radio, d’autres survivants.

Beaucoup connaissent Je suis une légende I am legend de Francis Lawrence avec Will Smith, sixième plus gros succès US de l’année 2007 (entre Harry Potter et L’Ordre du Phénix et La Vengeance dans la peau), peut-être moins Le SurvivantThe Omega Man de Boris Segal (1971) avec Charlton Heston…Avant ces deux transpositions du roman de Richard Matheson, Ubaldo Ragona et Sidney Salkow signaient une première adaptation de I am legend, sortie en 1964 sous le titre The Last Man on Earth ou bien encore L’Ultimo uomo della terra de l’autre côté des Alpes. Dans ce film, le dernier homme sur Terre est incarné par Vincent Price, la même année que Le Masque de la mort rouge The Masque of the Read Death et La Tombe de Ligeia The Tomb of Ligeia de Roger Corman. Sur une musique oppressante de Paul Sawtell (Le Cri de guerre des Apaches, Le Sous-marin de l’apocalypse, La Brigade du suicide, Marché de brutes), les deux réalisateurs instaurent une ambiance lourde et post-apocalyptique, avec des cadavres éparpillés dans les rues, tandis que la voix légendaire du comédien plante le décor et les enjeux. « The End has Come ». Mais pour Robert Morgan, c’est le même recommencement depuis trois ans, quand il est déjà surpris de se réveiller en vie, après avoir échappé aux zombies qui voudraient prendre d’assaut sa maison. « Un autre jour à endurer…allons-y » dit-il, avant d’arpenter la ville, à la recherche de nouveaux morts-vivants dans lesquels Robert pourra planter un pieu dans le coeur. Formidablement mis en scène et marqué par une photographie à la beauté exceptionnelle, Je suis une légende est une véritable référence du genre et n’a absolument rien à envier aux blockbusters contemporains.

Continuer la lecture de « Test DVD / Je suis une légende, réalisé par Ubaldo B. Ragona & Sidney Salkow »

Test DVD / L’Étrangleur, réalisé par William A. Wellman

L’ÉTRANGLEUR (Lady of Burlesque) réalisé par William A. Wellman, disponible en DVD le 6 décembre 2022 chez Artus Films.

Acteurs : Barbara Stanwyck, Michael O’Shea, J. Edward Bromberg, Iris Adrian, Gloria Dickson, Victoria Faust, Stephanie Bachelor, Charles Dingle…

Scénario : James Gunn, d’après le roman de Gypsy Rose Lee

Photographie : Robert De Grasse

Musique : Arthur Lange

Durée : 1h26

Année de sortie : 1943

LE FILM

Un meurtre a été commis au sein d’une troupe de music-hall dans un théâtre de Broadway : une actrice a été retrouvée étranglée. Les soupçons se portent vite sur sa rivale, Dixie Daisy. Mais d’autres meurtres sont commis. Dixie va mettre en place un piège pour démasquer l’étrangleur.

Dans l’imposante filmographie de la légendaire Barbara Stanwyck, outre sa collaboration avec Frank Capra, on notera celle avec le réalisateur William A. Wellman (1896-1975), qui donnera naissance à cinq longs-métrages, de 1931 à 1943. Après L’Ange Blanc Night Nurse, Mon grandSo Big !, The Purchase Price et L’Inspiratrice The Great Man’s Lady, les deux remettront une dernière fois le couvert avec L’Étrangleur Lady of Burlesque. Ce dernier est inspiré d’un roman de Gypsy Rose Lee publié en 1941, The G-String Murders, elle-même artiste de burlesque, vedette rendue célèbre pour son numéro de striptease et dont la vie sera aussi adaptée au cinéma par Mervyn LeRoy avec Gypsy, Vénus de Broadway (1952). Autant dire que la miss connaît le milieu qu’elle dépeint dans son livre et donc dans le film qui en découle, L’Étrangleur, qui se passe essentiellement dans un des vieux théâtres situés dans le quartier central de la ville de New York. Un peu à la Birdman, le truc ronflant (euphémisme) d’Alejandro González Iñárritu, mais en beaucoup moins prétentieux et surtout en plus divertissant, L’Étrangleur trimballe le spectateur dans les coulisses, sur scène, dans les moindres recoins de son décor principal, en tenant compte de la notion de troupe qui anime les lieux. Le metteur en scène de L’Allée sanglante, Convoi de femmes, The Story of G.I. Joe, L’Étrange incident, Beau Geste, L’Ennemi public et bien sûr de la première version de A Star is Born signe une sympathique récréation dans laquelle il n’a de cesse de mettre en valeur ses ravissantes actrices (souvent étonnamment déshabillées) et offre à son actrice fétiche un parfait écrin dans lequel elle se meut avec talent et délectation.

Continuer la lecture de « Test DVD / L’Étrangleur, réalisé par William A. Wellman »

Test DVD / Cinq déserteurs, réalisé par R. John Hugh

CINQ DÉSERTEURS (Yellowneck) réalisé par R. John Hugh, disponible en DVD le 6 décembre 2022 chez Artus Films.

Acteurs : Lin McCarthy, Stephen Courtleigh, Berry Kroeger, Harold Gordon, Bill Mason, Al Tamez, Jose Billie, Roy Nash Osceola…

Scénario : Nat S. Linden & R. John Hugh

Photographie : Charles T. O’Rork

Musique : Laurence Rosenthal

Durée : 1h20

Année de sortie : 1955

LE FILM

Un colonel sudiste démis de ses fonctions rencontre quatre déserteurs dans les Everglades. Ensemble, ils vont tenter de survivre et de s’échapper de ces marais. L’épreuve sera longue entre la nature hostile et les assauts successifs des Indiens Séminoles vivant sur ce territoire.

On ne misait pas forcément grand-chose sur ce petit film déterré on ne sait où par l’éditeur Artus Films, mais force est d’admettre que Cinq déserteursYellowneck est un survival assez épatant et ce en dépit d’un évident manque de moyens. Que signifie le titre original ? Un prologue nous indique que le film s’apprête à nous raconter l’histoire de cinq hommes, « produits » d’une longue et sanglante guerre, qui ont décidé de tourner le dos à la cause Confédérale pour fuir. Ces déserteurs pour les hommes de la Confédération sont appelés « Yellowneck ». Intégralement tourné dans les décors naturels des Everglades, Cinq déserteurs est un étonnant mélange de film de guerre, de drame psychologique, d’aventures, de western et même d’épouvante dans sa dernière partie, qui ne compte qu’une poignée de comédiens au casting, tous solidement dirigés. Produit par la Republic Pictures, Yellowneck est le premier long-métrage écrit et réalisé par le britannique R. John Hugh (1923-1985), qui ne signera que cinq longs-métrages en vingt ans de carrière, des opus indépendants qui fleurent bon ce parfum kitsch et rétro, mais qui en avaient sous le capot et qui conservent encore aujourd’hui un charme inaltérable doublé d’une envie de cinéma.

Continuer la lecture de « Test DVD / Cinq déserteurs, réalisé par R. John Hugh »

Test DVD / En corps, réalisé par Cédric Klapisch

EN CORPS réalisé par Cédric Klapisch, disponible en DVD et Blu-ray le 3 août 2022 chez Studiocanal.

Acteurs : Marion Barbeau, Hofesh Shechter, Denis Podalydès, Muriel Robin, Pio Marmaï, François Civil, Souheila Yacoub, Mehdi Baki…

Scénario : Santiago Amigorena & Cédric Klapisch

Photographie : Alexis Kavyrchine

Musique : Thomas Bangalter & Hofesh Shechter

Durée : 1h52

Date de sortie initiale : 2022

LE FILM

Comment se reconstruire après un changement brutal ? Sommes-nous les prisonniers de nos corps si fragiles, ces derniers déterminent-ils notre destinée ?

Dans ce film, des acteurs jeunes et talentueux et des danseurs professionnels font souffler un vent de fraîcheur sur ce cinéma d’auteur. François Civil réalise une performance d’acteur incroyable par la force des émotions qu’il transmet en incarnant Yann, un kinésithérapeute notamment lors de la scène où il est éconduit par l’actrice Marion Barbeau qui interprète Élise une danseuse classique prometteuse à la personnalité authentique, un rôle qui colle à la perfection à l’actrice. Malheureusement, elle se blesse lors d’une représentation et c’est alors qu’il ne lui sera plus possible de danser à l’Opéra. Désormais sa vie ne sera plus la même et pourtant elle n’aura d’autre choix que de trouver la force d’avancer par un autre chemin que celui qu’elle s’était construit depuis des années. En cela réside la beauté du film qui permet grâce au jeu des acteurs de montrer le courage et la force qu’il faut pour continuer à avancer lorsque l’on est touché dans sa chair, lorsqu’une chape de plomb nous tombe dessus, lorsque l’imprévisible nous atteint telle une flèche atteint sa cible afin de nous ramener au présent, à la vie.

Continuer la lecture de « Test DVD / En corps, réalisé par Cédric Klapisch »

Test DVD / Photo-souvenir, réalisé par Edmond Séchan

PHOTO-SOUVENIR réalisé par Edmond Séchan, disponible en DVD le 18 octobre 2022 chez Inser & Cut Production.

Acteurs : Jean-Claude Carrière, Vania Vilers, Bernard Le Coq, Danièle Aymé, Ginette Tacchella, Jean-Paul Venel, Marie-Claude Deviègue, Maurice Santal, Edmond Séchan…

Scénario : Jean-Claude Carrière & Edmond Séchan

Photographie : Guy Delattre

Musique : Georges Delerue

Durée : 1h20

Date de diffusion initiale : 1978

LE TÉLÉFILM

Le professeur Quissard, spécialiste des transplantations cardiaques, est préoccupé par le sort de son ami qui doit recevoir une greffe du coeur. Il compte sur les accidents du week-end pour trouver un donneur. Entre ses mains, un appareil photo qui livre des images du futur…

En 1978, la même année que Le Franc-tireur de Maurice Failevic, Jean-Claude Carrière écrivait et interprétait cette fois Photo-souvenir. Également créé pour la petite lucarne, ce téléfilm fantastique n’a absolument rien à envier à des titres contemporains du style Time Lapse de Bradley King, dont l’histoire et le gimmick sont très proches. Photo-souvenir s’inscrit dans le cadre du programme Cinéma 16, une collection de téléfilms produits de 1975 à 1991 par FR3 et créée par Jack Jacquine, scénariste de La Cage de Pierre Granier-Deferre. Si certains réalisateurs de renom participeront à l’aventure comme Denys de La Patellière, Jean-Paul Le Chanois, Nina Companeez, Josée Dayan, Georges Franju, Édouard Molinaro et Joël Seria, d’autres moins connus se feront remarquer, à l’instar d’Edmond Séchan (1919-2002). Ce dernier fera essentiellement sa carrière en tant que directeur de la photographie, officiant chez Georges Lautner (Joyeuses Pâques), Henri Verneuil (Les Morfalous), Yves Ciampi (Le Ciel sur la tête), Claude Pinoteau (La Boum, La Septième cible), Gérard Oury (La Carapate), Jacques-Yves Cousteau (Le Monde du silence) et Philippe de Broca (L’Homme de Rio). Après divers courts-métrages (dont Le Haricot, récompensé au Festival de Cannes), il passe le cap du long format en 1960 avec L’Ours, dirige Jean Rochefort et Julien Guiomar dans Pour un amour lointain (1968), écrit par Jean-Claude Carrière (1969), dont le chef opérateur sera Edmond Séchan. Dix ans plus tard, les deux hommes se retrouvent donc pour Photo-souvenir, nommé au 6e festival d’Avoriaz et qui sera diffusé pour la première fois le 10 mai 1978 sur la troisième chaîne. Une grande découverte en ce qui nous concerne et dont la sortie en DVD devrait faire de nouveaux aficionados auprès des cinéphiles et passionnés de genre.

Continuer la lecture de « Test DVD / Photo-souvenir, réalisé par Edmond Séchan »

Test DVD / L’Alliance, réalisé par Christian de Chalonge

L’ALLIANCE réalisé par Christian de Chalonge, disponible en DVD le 18 octobre 2022 chez Inser & Cut Production.

Acteurs : Anna Karina, Jean-Claude Carrière, Isabelle Sadoyan, Tsilla Chelton, Rufus, André Gille, Jean Wiener, Pierre Risch, Pierre Julien…

Scénario : Jean-Claude Carrière & Christian de Chalonge, d’après le roman de Jean-Claude Carrière

Photographie : Alain Derobe

Musique : Gilbert Amy

Durée : 1h25

Date de diffusion initiale : 1970

LE FILM

Hugues, un vétérinaire à la recherche d’un grand appartement, s’attache les services d’une agence matrimoniale pour accéder à ce bien, et accessoirement trouver une épouse. L’agence lui présente Jeanne, une jeune femme énigmatique. De retour de leur voyage de noces, Hugues s’entoure d’une multitude d’animaux (reptiles, primates, insectes…) pour mener ses recherches. Leur présence est une source d’inquiétude pour Jeanne. Dans ce climat oppressant, les deux êtres commencent à s’épier mutuellement. Alors qu’ils parviennent, tant bien que mal, à s’apprivoiser, puis à s’attacher l’un à l’autre, se profile une menace indéfinissable, vivement ressentie par les animaux.

Impossible de résumer de la carrière dantesque, plurielle et éclectique Jean-Claude Carrière (1931-2021). L’écrivain, réalisateur (de trois courts-métrages, dont deux avec son complice Pierre Etaix), scénariste (chez Louis Malle, Luis Buñuel, Jesús Franco, Jacques Deray…), parolier (pour Juliette Gréco, Brigitte Bardot, Jeanne Moreau, Françoise Fabian, Delphine Seyrig…) était aussi acteur occasionnel, « quand il n’y avait pas d’argent pour payer une vedette » comme il aimait le répéter. S’il apparaîtra en tout et pour tout une bonne quarantaine de fois devant la caméra, il se voit confier le premier rôle de L’Alliance en 1970 par le réalisateur Christian de Chalonge (né en 1937), adaptation de son roman du même nom édité en 1962. Jean-Claude Carrière fait preuve d’un réel talent dramatique et donne la réplique à la sublime Anna Karina, dans ce drame quasi-inclassable, qui lorgne sur le fantastique à mesure que l’on plonge dans un récit tortueux et sensoriel, jusqu’au dénouement déconcertant, totalement imprévisible, qui marquera forcément les esprits. Lent, mais hypnotique, beau et sobre, magnétique et bouleversant, L’Alliance est un bijou insoupçonné dans la filmographie du metteur en scène de L’Argent des autres, Malevil et Docteur Petiot.

Continuer la lecture de « Test DVD / L’Alliance, réalisé par Christian de Chalonge »

Test DVD / L’Arnaqueuse, réalisé par Peter Hall

L’ARNAQUEUSE (Perfect Friday) réalisé par Peter Hall, disponible en DVD et Blu-ray le 21 juillet 2022 chez LCJ Editions & Productions.

Acteurs : Ursula Andress, Stanley Baker, David Warner, Patience Collier, T.P. McKenna, David Waller, Joan Benham, Julian Orchard…

Scénario : Anthony Greville-Bell & Scott Forbes

Photographie : Alan Hume

Musique : John Dankworth

Durée : 1h31

Date de sortie initiale : 1970

LE FILM

En voyant un beau jour arriver dans son établissement la ravissante Lady Dorset, Mr. Graham, le sous-directeur d’une banque de Londres, a soudain une idée. Avec l’aide de la jolie jeune femme, il compte bien réussir à dévaliser sa propre banque. Mais Lady Dorset a ses propres motivations, et possède bien des atouts cachés.

Finalement, à part James Bond 007 contre Dr No de Terence Young, Les Tribulations d’un Chinois en Chine de Philippe de Broca et peut-être La Dixième Victime La Decima vittima d’Elio Petri, on connaît mal la carrière cinématographique d’Ursula Andress…Si la comédienne suisse est passée à la postérité pour avoir incarné la première James Bond Girl officielle en 1962, on se souvient évidemment tous de sa sortie des flots turquoise en bikini, on aurait quelques difficultés à avancer encore certains autres titres célèbres. Pourtant, celle-ci aura aussi tourné avec Robert Aldrich (Quatre du Texas 4 for Texas), Clive Donner (Quoi de neuf, Pussycat ? What’s New Pussycat), John Guillermin (Le Crépuscule des aigles The Blue Max), ainsi qu’avec toute une ribambelle de cinéastes italiens, de Steno (Un Américain à Rome Un americano a Roma) à Luigi Zampa (Pas folles, les mignonnes Le Dolci signore), en passant par Maurizio Lucidi (La Dernière Chance L’Ultima chance), Duccio Tessari (Les Sorciers de l’île aux singes Safari Express), Sergio Martino (La Montagne du dieu cannibaleLa Montagna del dio cannibale), Fernando Di Leo (Ursula l’anti-gangColpo in canna), Enzo G. Castellari (La Grande DébandadeLe Avventure e gli amori di Scaramouche) et Luigi Zampa (Les MonstressesLetti selvaggi). En 1970, juste avant de rejoindre Alain Delon, Charles Bronson et Toshirô Mifune à Almería pour tourner Soleil rouge de Terence Young, Ursula Andress naviguait sur la Tamise avec Stanley Baker et David Warner, pour une comédie de braquage intitulée L’ArnaqueusePerfect Friday, réalisée par Peter Hall. S’il ne révolutionnera aucun des deux genres auxquels il est rattaché, ce divertissement ne manque pas de charme, surtout cette chère Ursula, très en forme(s) et généreuse avec les spectateurs, qui n’hésite pas à se dévêtir à la moindre occasion.

Continuer la lecture de « Test DVD / L’Arnaqueuse, réalisé par Peter Hall »