Test DVD / Les Lèvres rouges, réalisé par Harry Kümel

LES LÈVRES ROUGES réalisé par Harry Kümel, disponible en DVD depuis le 29 août 2013 en DVD chez Malavida Films.

Acteurs : Delphine Seyrig, John Karlen, Danielle Ouimet, Andrea Rau, Paul Esser, Georges Jamin…

Scénario : Harry Kümel, Pierre Drouot, Jean Ferry

Photographie : Eduard van der Enden

Musique : François de Roubaix

Durée : 1h36

Année de sortie : 1971

LE FILM

Un couple, qui séjourne dans un vaste hôtel désert d’Ostende, rencontre la comtesse Bathory et sa protégée Ilona. Les deux femmes exercent bientôt leur emprise sur les jeunes gens.

C’est une oeuvre culte, mise en scène par un réalisateur qui s’est toujours défendu ne rien connaître, ou presque, au film de genre, et qui voulait avant tout faire un film « commercial » en s’inspirant d’un sujet trouvé au hasard, en feuilletant un magazine. Les Lèvres rouges, également connu sous le titre Daughters of Darkness pour son exploitation internationale, a pourtant marqué moult générations de cinéphiles depuis sa sortie en 1971. Devenu une grande référence du film de vampire, le second long métrage réalisé par le belge Harry Kümel (né en 1940) est aussi et surtout entré dans la légende du septième art grâce à la présence, à la composition, à la beauté, à l’immense talent de la grande et mythique Delphine Seyrig (1932-1990).

Continuer la lecture de « Test DVD / Les Lèvres rouges, réalisé par Harry Kümel »

Test Blu-ray / Mandico – Box 2 – Hormona et vanités

MANDICO – BOX 2 – HORMONA ET VANITÉS réalisé par Bertrand Mandico, disponible en combo Blu-ray+DVD le 11 février 2020 chez Malavida Films.

Acteurs : Elina Löwensohn, Nathalie Richard…

Scénario : Bertrand Mandico, Elina Löwensohn

Durée du programme : 1h50

Année de sortie : 2013-2016

LE PROGRAMME

Un peu plus de deux ans après la sortie dans les bacs de Mandico In The Box, qui rassemblait près de quinze ans de ses foisonnantes créations, le prolifique réalisateur Bertrand Mandico (né en 1971) est une fois de plus à l’honneur chez Malavida Films, qui donne une suite à cette exceptionnelle édition limitée avec un deuxième « Box », sobrement intitulé Mandico – Box 2 et sous-titré Hormona et vanités. C’est une invitation au voyage, une expérience, immense quand on décide lâcher prise, ou qui peut également rebuter si le spectateur ne parvient pas d’emblée à trouver une accroche suffisante. Mais pour celles et ceux qui accepteront de se laisser porter, le cinéma de Bertrand Mandico ne ressemble à aucun autre, à part peut-être à celui de David Lynch avec lequel il partage ce goût unique pour l’étrange, la vaporeux, l’inclassable. L’audience perd alors ses repères et plonge dans un univers inconnu, aux teintes souvent rosées, chaque court-métrage agissant comme une séance d’hypnose. L’ancien diplômé de l’école de cinéma d’animation des Gobelins possède une griffe aujourd’hui reconnaissable et inimitable, internationalement reconnue. Au-delà de ses films très organiques et surréalistes, il y a aussi ses innombrables collaborations avec la comédienne américaine d’origine roumaine Elina Löwensohn, vue dans La Liste de Schindler (1993) de Steven Spielberg, La Sagesse des crocodiles (2000) de Po-Chih Leong aux côtés de Jude Law, ou bien encore Laissez bronzer les cadavres ! de Hélène Cattet et Bruno Forzani qui marquent cet univers insolite et radical, très largement récompensé dans les festivals de cinéma du monde entier.

La première partie du DVD et du Blu-ray est consacré au programme Hormona, sorti en salle en 2015 et regroupant :

Notre-Dame des hormones (30′ – 2014) : Deux actrices (Elina Löwensohn et Nathalie Richard) passent un week-end dans une maison de campagne afin de répéter une pièce de théâtre. Lors d’une promenade dans les bois, l’une d’entre elles déterre une chose étrange. Une créature sans orifices, sans membres, de la taille d’un phoque. Une masse de chair et de peau, couverte de poils, qui respire bruyamment. Cette créature devient un objet de convoitise pour les deux femmes. Les rapports entre les deux actrices s’enveniment. Les deux femmes sont prêtes à tout pour posséder la chose. Cet enjeu débouche sur une succession de situations où se mêlent burlesque et violence. Les deux actrices sont loin de se douter qu’elles ont déterré Notre-Dame des hormones.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Mandico – Box 2 – Hormona et vanités »

Test DVD / Le Trésor de l’île aux oiseaux, réalisé par Karel Zeman

LE TRÉSOR DE L’ÎLE AUX OISEAUX (Poklad Ptacího ostrova) réalisé par Karel Zeman, disponible en DVD le 25 septembre 2019 chez Malavida Films

Acteurs : H.Hustolesova, Zdenek Kriz…

Scénario : Karel Zeman, d’après une histoire de E.F. Míšek, vers de František Hrubín

Photographie : Antonín Horák

Musique : Zdeněk Liška

Durée : 1h10

Année de sortie : 1953

LE FILM

Ali, jeune pêcheur de l’Île aux Oiseaux, sauve la vie du redoutable pirate Ibrahim au cours d’une sortie en mer. Croyant voir sa dernière heure approcher, celui-ci lui indique l’emplacement d’un fabuleux trésor dont la découverte va bouleverser la vie de l’île…

Après plusieurs courts-métrages, dont Rêve de Noël (1946, primé à Cannes) et Les Tentations de M. Prokouk (1947), le réalisateur Karl Zeman (1910-1989) se lance dans l’aventure du long métrage avec Le Trésor de l’île aux oiseauxPoklad Ptacího ostrova en 1953. Passionnés d’animation, cinéphiles et même amoureux de belles histoires, ne manquez surtout pas ce premier long métrage totalement inédit en France, de celui qui est souvent appelé le Méliès tchèque, que l’on pourrait également rapprocher de Walt Disney. Coup de foudre immédiat pour ce joyau de 70 minutes, qui foudroie en plein coeur le spectateur. Un objet sublime qui mêle plusieurs techniques d’animation, marionnettes, papier découpé et dessin animé. N’attendez plus, ruez-vous sur ce chef d’oeuvre !

Continuer la lecture de « Test DVD / Le Trésor de l’île aux oiseaux, réalisé par Karel Zeman »

Test Blu-ray / Le Bateau phare, réalisé par Jerzy Skolimowski

LE BATEAU PHARE (The Lightship) réalisé par Jerzy Skolimowski, disponible en DVD et Blu-ray le 2 juillet 2019 chez L’Atelier d’images & Malavida Films

Acteurs : Klaus Maria Brandauer, Robert Duvall, Robert Costanzo, Tim Phillips, Badja Djola, Tom Bower, Calvin Caspary, William Forsythe…

Scénario : Siegfried Lenz, William Mai, David Taylor

Photographie : Charly Steinberger

Musique : Stanley Myers

Durée : 1h28

Date de sortie initiale : 1985

LE FILM

Le Capitaine Miller, récupère son fils adolescent, Alex, des mains de la police. De retour sur le Hatteras, un bateau-phare ancré au large des côtes de Virginie, l’équipage recueille trois hommes dérivant dans leur canot endommagé…

Avec Le Bateau phare – The Lightship, le réalisateur polonais Jerzy Skolimoswki (Travail au noir, Deep End, Essential Killing) signe l’une de ses rares incursions dans le cinéma hollywoodien. Marqué par une narration trouble, une atmosphère étrange, un montage surprenant, une musique très 80ies qui crée un décalage et porté par un casting parfait avec Klaus Maria Brandauer et Robert Duvall en tête d’affiche, Le Bateau phare, adapté d’un roman de Siegfried Lenz et récompensé par le Prix Spécial du Jury à la 42e Mostra de Venise, agrippe littéralement le spectateur dès les premières séquences, pour ne plus le lâcher jusqu’à la fin.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Le Bateau phare, réalisé par Jerzy Skolimowski »