Test Blu-ray / À l’assaut du Fort Clark, réalisé par George Sherman

À L’ASSAUT DU FORT CLARK (War Arrow) réalisé par George Sherman, disponible en DVD et Combo Blu-ray + DVD le 7 avril 2022 chez Sidonis Calysta.

Acteurs : Maureen O’Hara, Jeff Chandler, John McIntire, Suzan Ball, Noah Beery Jr., Charles Drake, Henry Brandon, Dennis Weaver.…

Scénario : John Michael Hayes

Photographie : William H. Daniels

Musique : William Lava & Herman Stein

Durée : 1h18

Date de sortie initiale: 1953

LE FILM

La tribu indienne des Kiowas lance régulièrement des raids contre les colons installés dans l’Oklahoma. Le major Howell Brady est envoyé au Fort Clark, où il propose d’éradiquer le fléau qu’elle constitue en leur opposant d’autres indiens, les Séminoles. Redoutant que ceux-ci, de farouches guerriers désormais réduits à la misère, ne se retournent contre l’armée américaine, son supérieur refuse. Pourtant, bientôt, il n’aura plus le choix…

Habituellement, les films de George Sherman (1908-1991) parviennent à emporter l’adhésion grâce au savoir-faire du prolifique et éclectique réalisateur (130 films et épisodes de séries télévisées emballés en quarante ans), à l’instar du superbe Le Shérif d’El Solito The Hard man (1957) avec Guy Madison. Spécialisé dans le western, cet habile artisan, capable de livrer dix films par an dans les années 1940, lève un peu le pied la décennie suivante, à raison de quatre films en moyenne chaque année. En 1953 sortent Lone Hand avec Joel McCrea, Le Prince de Bagdad The Veils of Bagdad, film d’aventures « exotiques » avec Victor Mature et Mari Blanchard, tandis qu’À l’assaut du Fort Clark War Arrow sort sur les écrans pour les fêtes de Noël. C’est ce dernier qui nous intéressera (ou non) aujourd’hui. Pour en revenir à ce que nous disions précédemment, À l’assaut du Fort Clark n’est clairement pas un bon film de George Sherman. Avec son scénario anémique de John Michael Hayes (Nevada Smith de Henry Hathaway, La Rumeur de William Wyler, La Main au collet et Fenêtre sur cour d’Alfred Hitchcock), sa photo lambda signée William H. Daniels (F comme Flint, La Chatte sur un toit brûlantThe Cat on a Hot Tin Roof de Richard Brooks), son montage parfois approximatif, ses costumes assez pauvres, ses décors naturels passe-partout capturés dans l’Arizona et la paresse de la réalisation, rien ou presque ne sort War Arrow du tout-venant. Si le film vaut la peine d’être vu au moins une fois, c’est encore en raison de la présence de Jeff Chandler (1918-1962), dont nous avons déjà parlé à plusieurs reprises (Le Salaire du diable de Jack Arnold, Violence au Kansas de Melvin Frank). Celui qui aura été dirigé par Samuel Fuller (Les Maraudeurs attaquent), Douglas Sirk (Le Signe du Païen, Taza, fils de Cochise), Budd Boetticher (Les Conducteurs du diable), Delmer Daves (La Flèche brisée), Joseph Pevney (La Muraille d’or, La Maison sur la plage, La Rançon de la peur) et Robert Wise (Les Rebelles de Fort Thorn), qui disparaîtra à l’âge prématuré de 42 ans, des suites d’une septicémie foudroyante à la suite d’une intervention chirurgicale, s’impose sans mal une fois de plus ici. Mais il faut bien avouer qu’il n’a pas grand-chose à défendre, tout comme sa partenaire d’ailleurs, la sublime Maureen O’Hara, avec laquelle l’histoire d’amour ne prend jamais vraiment. Bref, À l’assaut du Fort Clark reste à voir si vous êtes ce qu’on appelle vulgairement un complétiste, autrement vous pouvez aisément passer votre chemin…

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / À l’assaut du Fort Clark, réalisé par George Sherman »

Test Blu-ray / Une Bible et un fusil, réalisé par Stuart Millar

UNE BIBLE ET UN FUSIL (Rooster Cogburn) réalisé par Stuart Millar, disponible en Édition Collector Silver Blu-ray + DVD le 15 avril 2021 chez Sidonis Calysta.

Acteurs : John Wayne, Katharine Hepburn, Anthony Zerbe, Richard Jordan, John McIntire, Richard Romancito, Jack Colvin, Paul Kolso…

Scénario : Martin Julien, d’après le personnage du roman True Grit de Charles Portis

Photographie : Harry Stradling Jr.

Musique : Laurence Rosenthal

Durée : 1h48

Date de sortie initiale : 1975

LE FILM

Démis de ses fonctions pour avoir fait un usage excessif de la force, le marshal Rooster Cogburn reprend son insigne pour retrouver les pillards en possession d’une mitrailleuse et d’un chargement de nitroglycérine. Des bandits également coupables du massacre de soldats et du meurtre d’un pasteur. Si Cogburn recueille la fille de celui-ci, une missionnaire d’un certain âge, ainsi qu’un jeune indien, il n’en doit pas moins poursuivre sa traque en territoire hostile…

Stuart Millar (1929-2006) commence sa carrière dans le cinéma en tant que producteur à la fin des années 1950. Il produit des films réalisés par John Frankenheimer, Sidney Lumet ou encore Arthur Penn. En 1972, il met en scène son premier long-métrage, When the Legens Die, l’histoire d’un jeune indien orphelin qui vit sauvagement dans la nature et qui, en grandissant, devient un brillant cavalier. Avant de terminer sa carrière à la télévision, il réalise un deuxième et dernier long-métrage pour le cinéma en 1975, Une bible et un fusil – Rooster Cogburn, un western dans lequel John Wayne, dans son avant-dernier film, reprend le rôle de Rooster Cogburn qui lui avait valu son unique Oscar du Meilleur Acteur dans 100 dollars pour un shérif (True Grit en version originale) réalisé par Henry Hathaway en 1969.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Une Bible et un fusil, réalisé par Stuart Millar »

Test Blu-ray / Je suis un aventurier, réalisé par Anthony Mann

JE SUIS UN AVENTURIER (The Far Country) réalisé par Anthony Mann, disponible en Édition Collection Silver Blu-ray + DVD + Livre le 12 février 2021 chez Sidonis Calysta.

Acteurs : James Stewart, Ruth Roman, Corinne Calvet, Walter Brennan, John McIntire, Jay C. Flippen, Harry Morgan, Steve Brodie…

Scénario : Borden Chase

Photographie : William H. Daniels

Musique : Henry Mancini, Hans J. Salter, Frank Skinner, Herman Stein…

Durée : 1h33

Date de sortie initiale : 1954

LE FILM

1896. Inculpé de meurtre, Jeff Webster quitte Seattle mais en arrivant à Skagway, il est accusé par le juge Gannon d’avoir troublé l’ordre public en menant ses troupeaux à travers la ville. Ceux-ci ayant été confisqués, Jeff part pour Dawson avec Ronda Castle qui l’a engagé comme chef d’équipe. Il reprend bientôt possession de son troupeau, poursuivi par Gannon…

Je suis un aventurier – The Far Country (1954) est le quatrième des cinq westerns qu’Anthony Mann tourna avec James Stewart après Winchester 73 – Winchester ’73 (1950), Les Affameurs – Bend of the River (1952), L’Appât – The Naked Spur (1953) et avant L’Homme de la plaine – The Man from Laramie (1955). Entre deux westerns, les deux fidèles collaborateurs auront même le temps d’emballer en 1953 un film d’aventure, Le Port des passions – Thunder Bay et un biopic sur le musicien Glenn Miller intitulé Romance inachevée – The Glenn Miller Story. S’il n’atteint pas la virtuosité des Affameurs et de L’Homme de la plaine, Je suis un aventurier reste tout de même un monument du western, d’une part en raison de son incommensurable beauté plastique, d’autre part pour le personnage foncièrement trouble, individualiste, taciturne, cynique, complexe et ambigu, presque antipathique, incarné par le monstre hollywoodien, auquel il est difficile de s’attacher dans un premier temps, puis qui se révèle par strates, tout en conservant une grande part de mystère. Si l’on ajoute à cela l’excellence des seconds rôles, avec Walter Brennan en tête dans un rôle qui annonce celui qu’il tiendra dans Rio Bravo de Howard Hawks cinq ans plus tard, Je suis un aventurier, peu ou mal considéré quand on évoque l’association Stewart-Mann, se place indiscutablement dans le lot des meilleurs westerns des années 1950.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Je suis un aventurier, réalisé par Anthony Mann »