Test Blu-ray / De son vivant, réalisé par Emmanuelle Bercot

DE SON VIVANT réalisé par Emmanuelle Bercot, disponible en DVD et Blu-ray le 24 mars 2022 chez Studiocanal.

Acteurs : Catherine Deneuve, Benoît Magimel, Gabriel A. Sara, Cécile de France, Oscar Morgan, Lou Lampros, Melissa George, Clément Ducol…

Scénario : Emmanuelle Bercot & Marcia Romano

Photographie : Yves Cape

Musique : Eric Neveux

Durée : 2h03

Date de sortie initiale : 2021

LE FILM

Un homme condamné trop jeune par la maladie. La souffrance d’une mère face à l’inacceptable. Le dévouement d’un médecin et d’une infirmière pour les accompagner sur l’impossible chemin. Une année, quatre saisons, pour « danser » avec la maladie, l’apprivoiser, et comprendre ce que ça signifie : mourir de son vivant.

Le cinéma adore ce genre d’histoire. La maladie a toujours été LE sujet mélodramatique par excellence et la France n’est pas en reste dans ce domaine. On peut citer en vrac La Guerre est déclarée (2011) de Valérie Donzelli, Cléo de 5 à 7 (1962) d’Agnès Varda, Adieu les cons (2020) d’Albert Dupontel, Les Intranquilles (2021) de Joachim Lafosse, Augustine (2012) d’Alice Winocour, Floride (2015) de Philippe Le Guay, Cortex (2008) de Nicolas Boukhrief, L’Arbre de Noël (1969) de Terence Young, La Gueule ouverte (1974) de Maurice Pialat et bien d’autres. De son vivant d’Emmanuelle Bercot plonge la tête dedans on pourrait dire, mais contrairement à la plupart des films mentionnés, qui n’y vont pas avec le dos de la cuillère, ce drame s’en sort assez bien. Le sixième long-métrage de la réalisatrice est avant tout un film de performance d’acteur, dans le sens où il offre assurément à Benoît Magimel l’un de ses meilleurs rôles, avec lequel il retrouve enfin de sa superbe après quelques errances, même si le comédien aura su rebondir ces dernières années dans Money de Gela Babluani, Carbone d’Olivier Marchal, La Douleur d’Emmanuel Finkiel, Lola vers la mer de Laurent Micheli et Une fille facile de Rebecca Zlotowski. Il est magnifique dans De son vivant, sa troisième collaboration avec Emmanuelle Bercot après La Tête haute (2015) et La Fille de Brest (2016) et si le film pâtit de digressions, ainsi que de sous-intrigues dispersées, il serait dommage de passer à côté. Un César du meilleur acteur 2022 très largement mérité.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / De son vivant, réalisé par Emmanuelle Bercot »

Test Blu-ray / Une fille facile, réalisé par Rebecca Zlotowski

UNE FILLE FACILE réalisé par Rebecca Zlotowski, disponible le 21 janvier 2020 en DVD et Blu-ray chez Ad Vitam.

Acteurs : Mina Farid, Zahia Dehar, Benoît Magimel, Nuno Lopes, Clotilde Courau, Loubna Abidar, Lakdhar Dridi, Henri-Noël Tabary…

Scénario : Rebecca Zlotowski, Teddy Lussi-Modeste

Photographie : Georges Lechaptois

Durée : 1h32

Année de sortie : 2019

LE FILM

Naïma a 16 ans et vit à Cannes. Alors qu’elle se donne l’été pour choisir ce qu’elle veut faire dans la vie, sa cousine Sofia, au mode de vie attirant, vient passer les vacances avec elle. Ensemble, elles vont vivre un été inoubliable.

Révélée en 2010 avec son premier long métrage Belle épine, son projet de fin d’étude à La Fémis et Prix Louis-Delluc du meilleur premier film, la réalisatrice Rebecca Zlotowski, née en 1980, a très vite confirmé son univers singulier, son écriture ciselée et son solide bagage technique avec ses films suivants, Grand Central (2013), porté par Léa Seydoux et Tahar Rahim, présenté en sélection officielle au festival de Cannes dans la catégorie Un certain regard, puis Planetarium (2016), coécrit avec Robin Campillo, interprété par Natalie Portman et Lily-Rose Depp. Lorsqu’Une fille facile, le quatrième film de la cinéaste avait été annoncé dans la presse, avec l’ancienne escort-girl Zahia Dehar en tête d’affiche, il y avait de quoi laisser perplexe, y compris quand le film a ensuite été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs pour le Festival de Cannes de 2019. La surprise est finalement de taille, car Une fille facile est un conte d’été qui ne joue pas gratuitement avec l’image sulfureuse de Zahia Dehar, mais qui flirte avec un côté méta étonnant. Rebecca Zlotowski, visiblement fascinée par sa comédienne, la filme sous tous les angles, capture son corps métamorphosé (pour ne pas dire ravagé) par la chirurgie esthétique, ainsi que son visage boursouflé et figé, pour finalement capturer une âme triste, mais forte, ainsi qu’un caractère bien trempé, loin des clichés habituels de la bimbo toute (re)faite. En résulte un portrait sensible et intelligent d’une jeune femme au passé qu’on imagine chargé, qui a pleinement conscience de ce qu’elle dégage, volontairement, auprès des hommes, de ce qu’on pense d’elle, et qui ne compte pas se faire dicter sa conduite. Non seulement cela, Une fille – pas si – facile, coécrit avec l’excellent Teddy Lussi-Modeste (Jimmy Rivière), dresse aussi le récit initiatique d’une adolescente, excellemment interprétée par la jeune Mina Farid, quelque peu éclipsée par la renommée de sa partenaire à la sortie du film.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Une fille facile, réalisé par Rebecca Zlotowski »