Test DVD / Le Test, réalisé par Emmanuel Poulain-Arnaud

LE TEST réalisé par Emmanuel Poulain-Arnaud, disponible en DVD depuis le 11 mai 2022 chez Apollo Films.

Acteurs : Alexandra Lamy, Philippe Katerine, Matteo Perez, Joaquim Fossi, Chloé Barkoff-Gaillard, Pablo Cobo, Lucile Jaillant, Louvia Bachelier…

Scénario : Emmanuel Poulain-Arnaud & Noé Debré, d’après une histoire originale de Thibault Vanhulle

Photographie : Thomas Rames

Musique : Julien Glabs

Durée : 1h16

Date de sortie initiale : 2021

LE FILM

Annie Castillon est heureuse. Sa vie conjugale avec Laurent est un exemple d’harmonie. Ses deux grands, Maximilien et César, sont des garçons brillants et sensibles. Et Poupi, sa jeune ado, l’épaule sans jamais se plaindre dans l’éducation d’Antoine, le petit dernier. Un week-end comme tous les autres, la découverte d’un test de grossesse positif dans la salle de bain va enrayer la belle harmonie.

Nous avions découvert le réalisateur Emmanuel Poulain-Arnaud avec son formidable premier long-métrage Les Cobayes, avec Thomas Ngijol et Judith Chemla, un des films les plus originaux sortis en DVD au début de l’année chez Metropolitan Vidéo. Sur cette édition, se trouvaient deux courts-métrages tout aussi prometteurs, La Couille (2015) et The Villa (2018), qui posaient déjà les bases d’un univers singuliers et dévoilaient un humour percutant doublé d’une réelle sensibilité d’auteur. Emmanuel Poulain-Arnaud transforme ce coup d’essai avec Le Test, son deuxième long-métrage donc, porté par une impériale Alexandra Lamy, au firmament de son talent, de son charisme et de sa beauté. Comme nous le déclarions au moment de la sortie dans les bacs du Sens de la famille de Jean-Patrick Benes, d’Après moi le bonheur de Nicolas Cuche et de 7 jours pas plus Héctor Cabello Reyes, sans oublier Belle-fille de Méliane Marcaggi et le génial Tout le monde debout de Franck Dubosc, la comédienne mérite tous les louanges et celle-ci trône une fois de plus sur un casting composé de Philippe Katerine et de jeunes comédiens tous fabuleux. 75 minutes montre en main, on ressort avec une pêche immense du Test, aussi revigoré qu’ému d’ailleurs. Un vrai et grand coup de coeur.

Annie, une mère de famille heureuse, est mariée à Laurent, un gériatre. Ils sont les parents de quatre merveilleux enfants : César et Maximilien, les plus âgés, Poupi, l’adolescente et Antoine, le dernier. L’harmonie vole en éclats lorsqu’Annie retrouve un test de grossesse positif dans leur salle de bain. Commence alors la recherche du « coupable », où la mère de famille va enquêter afin de retrouver le propriétaire du test. Elle va ainsi questionner, voire espionner ses enfants afin de découvrir le pot-aux-roses. Elle se rend compte que nombre de ses certitudes sont totalement bouleversées mais tente malgré tout de faire face…

Près de 300.000 spectateurs sont venus applaudir la famille Castillon, les parents Annie et Laurent, leurs quatre rejetons César, Max, Poupi et Antoine le petit dernier. Ceux-ci tiennent la dragée haute aux deux vedettes avec d’un côté Matteo Perez, repéré dans L’Heure de la sortie de Sébastien Marnier et Les Enfants de la chance de Malik Chibane, Joaquim Fossi, revu depuis dans l’excellent Les Choses humaines d’Yvan Attal, la nouvelle révélation Chloé Gaillard et le petit Antoine Fabre. Ils sont tous admirables de naturel, de spontanéité et d’énergie. À l’exception du cadet, forcément moins présent, même s’il s’avère aussi remarquable, tous les autres possèdent leur moment dans Le Test et se retrouvent en solo avec Alexandra Lamy, avec qui l’osmose est parfaite du début à la fin, tout comme le groupe en tant que tel, qui fonctionne à plein régime, à l’instar de la scène où les quatre enfants attendent leurs parents et se mettent à chanter et à danser.

Le Test est une chronique, le portrait d’une famille où jusqu’à présent tout se passait le mieux du monde et dont on adopte le point de vue de la mère. À la découverte d’un test de grossesse positif dans la salle de bain, cet équilibre jusqu’alors trop bien réglé va être perturbé. Annie, à l’aube de la cinquantaine, va se rendre compte qu’elle n’a en fait pas vu ses enfants grandir, qu’ils ont une vie sexuelle et eux-mêmes des problèmes d’adulte, tandis que Laurent (impeccable Philippe Katerine), le père, est lui aussi vraisemblablement sur le point de quitter le domicile conjugal après être tombé amoureux d’une autre personne. Connaît-on vraiment un jour sa propre progéniture ? Comment appréhender et accepter le temps qui passe ?

Sur un scénario malin, bourré d’humour et de tendresse coécrit par Emmanuel Poulain-Arnaud et le talentueux (et prolifique) Noé Debré, auteur de La Meilleure version de moi-même, Stillwater, Les Gamins, Le Prince oublié, Le Poulain, Problemos, d’après une histoire originale de Thibault Vanhulle (le très beau Fahim de Pierre-François Martin-Laval), Le Test enchaîne les quiproquos sans aucun temps mort et en évitant les clichés ou la caricature toute faite. Une vraie bouffée d’air frais dans le cinéma français. Alors, n’hésitez pas à faire la rencontre avec la famille Castillon. Il est fort possible que vous craquiez pour tous les membres qui la composent !

LE DVD

Après Presque, Le Test est le second DVD issu de l’écurie Apollo Films que nous chroniquons dans nos colonnes. Le disque repose dans un boîtier Amaray écolo (moins de plastique). La jaquette reprend le visuel de l’affiche d’exploitation. Le menu principal est animé et musical.

Seul supplément sur cette édition, un bêtisier très amusant et aux fous-rires contagieux, d’une durée de quatre minutes.

L’Image et le son

Le transfert est correct et passe-partout. Les couleurs sont jolies, chaudes, sans en mettre plein les yeux, le piqué est aléatoire, nettement plus vigoureux sur les scènes diurnes en extérieur. Les ambiances tamisées sont nettes et reposantes, les contrastes bien gérés. Cependant, les gros plans ne sont pas aussi ciselés que nous pouvions l’espérer, les visages sont un peu blafards. Malgré des petits défauts constatés et baisses de la définition, le master du Test instaure un confort de visionnage largement suffisant pour voir ou revoir cette belle comédie.

Le Test est disponible en Dolby Digital 5.1 et Stéréo. En dehors d’une impressionnante spatialisation musicale, l’ensemble du mixage se focalise souvent sur les enceintes avant avec une nette restitution des dialogues sur la centrale et des effets discrets. Aucun accroc n’est à signaler. L’éditeur joint également les sous-titres français destinés au public sourd et malentendant, ainsi qu’une piste en Audiodescription.

Crédits images : © Marie-Camille Orlando / 24 25 FILMS – APOLLO FILMS – FRANCE 3 CINEMA / Captures DVD : Franck Brissard pour Homepopcorn.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.