Test Blu-ray / Mes très chers enfants, réalisé par Alexandra Leclère

MES TRÈS CHERS ENFANTS réalisé par Alexandra Leclère, disponible en DVD et Blu-ray le 20 avril 2022 chez UGC.

Acteurs : Josiane Balasko, Didier Bourdon, Marilou Berry, Cédric Ben Abdallah, Laurent Stocker, Estéban, Joséphine de Meaux, Lise Lamétrie…

Scénario : Alexandra Leclère

Photographie : Jean-Marc Fabre

Musique : Philippe Rombi

Durée : 1h35

Date de sortie initiale : 2021

LE FILM

Chantal et Christian Blanc ont deux enfants : Sandrine et Stéphane. Cependant, ces deux derniers n’ont jamais de temps à consacrer à leurs parents, allant même jusqu’à éviter leurs coups de téléphone. À bout de nerfs et à l’approche des fêtes de Noël, les parents Blanc ont une grande idée pour que leurs enfants se rapprochent à nouveau enfin d’eux : prétendre qu’ils ont gagné plusieurs millions d’euros au jeu. Comment les enfants réagiront-ils ? Combien de temps le mensonge va-t-il tenir ?

Cela fait plaisir de revoir Alexandra Leclère aux (bonnes) affaires ! Révélée en 2004 avec son premier long-métrage devenu un petit classique, Les Soeurs fâchées, incarné par Isabelle Huppert et Catherine Frot, qui avait attiré près d’1,5 million de spectateurs dans les salles, la réalisatrice a su très vite confirmer ce coup d’essai. Suivront les succès du Prix à payer (2007), avec Christian Clavier, Nathalie Baye, Gérard Lanvin et Géraldine Pailhas (1,4 millions d’entrées) et du Grand partage en 2015 (1,2 millions). Seules ombres au tableau, les revers connus en 2012 avec Maman (268.000 spectateurs) et en 2017 avec Garde alternée (470.000 entrées). Pour Mes très chers enfants, son sixième film, elle s’associe avec deux pointures de la comédie française qu’elle avait déjà fait tourner à deux reprises, Josiane Balasko (Maman, Le Grand partage) et Didier Bourdon (Le Grand partage, Garde alternée). Une belle idée, puisque ces deux cadors s’en donnent à coeur joie à l’écran et leur alchimie (ils avaient déjà été mariés dans Beaux-parents de Héctor Cabello Reyes) participe à la réussite de Mes très chers enfants, comédie vraiment drôle, excellemment rythmée, merveilleusement interprétée par les deux têtes d’affiche, auxquelles se joignent Marilou Berry, qu’on ne présente plus, et l’humoriste Ben, une vraie découverte, qui tire constamment son épingle du jeu devant ses plus illustres camarades. Alexandra Leclère retrouve cette verve efficace qui lui faisait défaut depuis deux ou trois films, se rapprochant de la comédie italienne d’antan, où les personnages n’étaient pas forcément des plus sympathiques et attachants, mais qui paradoxalement s’avéraient on ne peut plus humains. Cela fait du bien de croiser ce genre de protagonistes, finalement rares dans le paysage cinématographique hexagonal. On est prêt à parier qu’un voire plusieurs remakes verront d’ailleurs le jour…

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Mes très chers enfants, réalisé par Alexandra Leclère »

Test DVD / Un triomphe, réalisé par Emmanuel Courcol

UN TRIOMPHE réalisé par Emmanuel Courcol, disponible en DVD le 4 janvier 2022 chez Memento Films.

Acteurs : Kad Merad, David Ayala, Lamine Cissokho, Sofian Khammes, Pierre Lottin, Wabinlé Nabié, Aleksandr Medvedev, Saïd ‘Benco’ Benchnafa, Marina Hands, Laurent Stocker, Mathilde Courcol-Rozès, Catherine Lascault…

Scénario : Emmanuel Courcol, Thierry de Carbonnières & Khaled Amara

Photographie : Yann Maritaud

Musique : Fred Avril

Durée : 1h42

Date de sortie initiale : 2021

LE FILM

Un acteur en galère accepte pour boucler ses fins de mois d’animer un atelier théâtre en prison. Surpris par les talents de comédien des détenus, il se met en tête de monter avec eux une pièce sur la scène d’un vrai théâtre. Commence alors une formidable aventure humaine.

Après le triomphe international de Bienvenue chez les Ch’tis en 2008 et son César du meilleur acteur dans un second rôle reçu en 2007 pour sa grande prestation dans Je vais bien, ne t’en fais pas de Philippe Lioret, Kad Merad a été partout. A la télévision (Baron Noir évidemment), dans des publicités (même encore aujourd’hui), dans toutes les émissions possibles et imaginables (sauf Chasse et pêche, et encore), mais aussi et surtout au cinéma, tournant parfois jusqu’à cinq films par an, faisant des caméos ici et là, passant derrière la caméra à la trois reprises, se moquant de lui-même dans Mais qui a re-tué Pamela Rose ?, qu’il a coréalisé avec son complice Olivier Baroux, quand une jeune femme lui déclare « Tu tournes trop ! ». Des gros succès au box-office, il y en a eu (Safari, Le Petit Nicolas, L’Immortel, L’Italien, La Fille du puisatier, La Nouvelle guerre des boutons, Supercondriaque…), des bides aussi (Des gens qui s’embrassent, Disparue en hiver, On voulait tout casser, La Mélodie, Comme des rois, Just a Gigolo)…Depuis quelques films, le comédien connaît un revers au box-office et les opus le plaçant en tête d’affiche n’ont pas vraiment brillé auprès des spectateurs. On note qu’il semble se spécialiser dans les rôles de mentor, de passeur ou d’entraîneur, comme dernièrement dans La Mélodie de Rachid Hami, Comme des rois de Xabi Molia et Une belle équipe de Mohamed Hamidi. C’est encore le cas dans Un triomphe d’Emmanuel Courcol, dans lequel il retrouve de sa superbe et l’un de ses plus beaux rôles. Porté par une critique dithyrambique, ce film très attachant n’a pas connu le succès espéré avec un peu plus de 300.000 entrées et méritait bien plus. Sa sortie en DVD et ses futures diffusions à la télévision devraient lui redonner une deuxième chance, ce qu’il mérite amplement.

Continuer la lecture de « Test DVD / Un triomphe, réalisé par Emmanuel Courcol »

Test DVD / Villa Caprice, réalisé par Bernard Stora

VILLA CAPRICE réalisé par Bernard Stora, disponible en DVD le 6 octobre 2021 chez M6 Vidéo.

Acteurs : Niels Arestrup, Patrick Bruel, Irène Jacob, Paul Hamy, Michel Bouquet, Laurent Stocker, Sophie Verbeeck, Eva Darlan…

Scénario : Bernard Stora & Pascale Robert-Diard

Photographie : Thomas Hardmeier

Musique : Vincent Stora

Durée : 1h39

Date de sortie initiale : 2020

LE FILM

Gilles Fontaine, l’un des patrons les plus puissants de France, est suspecté d’avoir acquis dans des conditions douteuses une magnifique propriété sur la Côte d’Azur, la « Villa Caprice ». Il choisit alors pour le défendre un avocat célèbre et redouté, Maître Luc Germon. En principe alliés, une relation de rivalité s’installe bientôt entre les deux hommes. Qui détient le pouvoir, de l’avocat ou de celui qui le paie ? Derrière l’affaire qui les a réunis s’en profile une autre, plus obscure.

En toute honnêteté, on ne misait pas un kopeck sur Villa Caprice. Au vu de la bande-annonce, on pouvait s’attendre à un énième pseudo-thriller juridico-psychologique tourné sur la Côte d’Azur, où les décors naturels secs capturés sous un soleil de plomb refléteraient les rapports tendus et fiévreux entre les personnages. Que nenni ! En effet, pour son retour au cinéma, 22 ans après Un dérangement considérable, Bernard Stora (né en 1944) livre un film de cet acabit, mais qui s’avère particulièrement brillant, excellemment écrit, aux dialogues même exceptionnels et servi par un casting parfait sur lequel trône l’impérial Niels Arestrup. A ses côtés, Patrick Bruel n’avait pas été à pareille fête depuis bien longtemps et se révèle être impeccable en homme d’affaires impitoyable. Le comédien-chanteur a l’air de se délecter en incarnant une vraie saloperie, prêt à tout pour défendre ses intérêts (conséquents), sa place (privilégiée) dans le monde, prêt pour cela à utiliser comme des pions ceux qu’il considère inférieurs à lui et donc obligés de se mettre à son service. Très belle réussite que cette Villa Caprice, chaudement recommandé aux amateurs de bons mots et de grands numéros d’acteurs.

Continuer la lecture de « Test DVD / Villa Caprice, réalisé par Bernard Stora »