Test Blu-ray / Les Jeunes loups, réalisé par Marcel Carné

LES JEUNES LOUPS réalisé par Marcel Carné, disponible en Édition Digibook Blu-ray + DVD + Livret le 6 mars 2020 chez Coin de mire Cinéma.

Acteurs : Christian Hay, Haydee Politoff, Yves Beneyton, Maurice Garrel, Roland Lesaffre, Gamil Ratib, Stéphane Bouy, Rolande Ségur, Bernard Dhéran, Elisabeth Tessier du Cros, Serge Leeman, René Lefevre-Bel, Luc Bongrand, Elina Labourdette…

Scénario : Marcel Carné, Claude Accursi

Photographie : Jacques Robin

Musique : Jack Arel, Cyril Azzam, Guy Magenta

Durée : 1h45

Date de sortie initiale : 1968

LE FILM

Alain, jeune gigolo aussi élégant qu’ambitieux, se fait entretenir par une riche princesse étrangère. Il séduit aussi la jeune et candide Sylvie, qui feint de céder au cynisme ambiant en matière de moeurs sans s’avouer ses inclinations romantiques. Désespérée de sa propre déchéance, elle se reprend en se liant avec Chris, un beatnik de la rue de la Huchette…

Les Jeunes loups est l’un des derniers longs métrages de Marcel Carné (1906-1996), réalisé trois ans après Trois chambres à Manhattan et trois ans avant l’excellent Les Assassins de l’ordre (1971). Ce film devenu très rare, sorti un mois avant le début de l’occupation de la Sorbonne en mai 1968, propose le portrait d’une jeunesse livrée à elle-même, qui brûle ses vingt ans, vue à travers le regard d’un réalisateur qui avait déjà franchi le cap de la soixantaine. S’il a indéniablement vieilli, Les Jeunes loups n’en demeure pas moins intéressant à plus d’un titre. D’une part pour revoir la belle Haydée Politoff, qui venait d’être révélée par Eric Rohmer dans La Collectionneuse, d’autre part pour ses partis pris dramatiques qui rappellent la littérature française du XIXè siècle, en particulier Bel-Ami de Guy de Maupassant, où le personnage principal Alain serait un cousin éloigné de Georges Duroy, homme ambitieux, séducteur sans scrupules, arriviste et opportuniste, n’aspirant qu’à l’ascension sociale et usant pour cela de ses charmes auprès des femmes âgées de la bourgeoisie. Si l’on excepte des éléments inéluctablement devenus kitsch, Les Jeunes loups reste un drame social très intéressant et un film maudit à redécouvrir.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Les Jeunes loups, réalisé par Marcel Carné »

Test Blu-ray / Les Assassins de l’ordre, réalisé par Marcel Carné

LES ASSASSINS DE L’ORDRE réalisé par Marcel Carné, disponible en DVD et Blu-ray depuis le 14 mars 2018 chez LCJ Editions

Acteurs : Jacques Brel, Catherine Rouvel, Paola Pitagora, Roland Lesaffre, Boby Lapointe, Jean-Roger Caussimon, Michel Lonsdale, François Cadet, Serge Sauvion, Charles Denner, Jacques Legras…

Scénario : Marcel Carné, Paul Andréota d’après le roman de Jean Laborde

Photographie : Jean Badal

Musique : Pierre Henry , Michel Colombier

Durée : 1h51

Date de sortie initiale : 1971

LE FILM

Bernard Level, juge dans une petite ville de province, se voit confier l’instruction d’une affaire délicate. Un homme soupçonné d’un délit mineur est décédé au commissariat, à l’issue de son interrogatoire par le commissaire et deux de ses inspecteurs. Au terme de son instruction Level finit par inculper les policiers. Dès cet instant, toutes sortes de pressions sont exercées sur lui.

« Vous voulez un loup qui bêle avec les moutons… »

Pour les cinéphiles du monde entier, le cinéma de Marcel Carné (1906-1996) se résume souvent aux films cosignés avec Jacques Prévert, de Jenny (1936) aux Portes de la nuit (1946), en passant bien évidemment par Drôle de drame (1937), Le Quai des brumes (1938), Le Jour se lève (1939), Les Visiteurs du soir (1942) et Les Enfants du paradis (1945). Par la suite, l’oeuvre du réalisateur est comme qui dirait passée plus inaperçue, malgré d’incontestables réussites, Juliette ou la clé des songes (1950), Thérèse Raquin (1953), Les Tricheurs (1958), Trois chambres à Manhattan (1965) et Les Jeunes Loups (1968). Mais le film qui se démarque et qui prouve à quel point Marcel Carné en avait encore sous le capot reste indéniablement Les Assassins de l’ordre (1971). Avec ce drame-policier, le cinéaste aborde la question des brutalités policières, sujet brûlant après mai 68, qui demeure malheureusement toujours d’actualité. Bien décidé à montrer qu’il n’était pas prêt à raccrocher les gants et qu’il pouvait traiter des sujets de société, Marcel Carné signe une œuvre magistrale, passionnante, qui sous couvert de divertissement populaire s’adresse à ses concitoyens et ouvre le débat sur une question délicate, sensible, universelle et intemporelle.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Les Assassins de l’ordre, réalisé par Marcel Carné »