Test Blu-ray / Quelques messieurs trop tranquilles, réalisé par Georges Lautner

QUELQUES MESSIEURS TROP TRANQUILLES réalisé par Georges Lautner, disponible en DVD (2009) et en Blu-ray depuis le 3 septembre 2014 chez Gaumont

Acteurs : Dani, Michel Galabru, Henri Guybet, Jean Lefebvre, André Pousse, Bruno Pradal, Paul Préboist, Renée Saint-Cyr, Charles Southwood…

Scénario : Georges Lautner, Jean-Marie Poiré d’après le roman de A.D.G.

Photographie : Maurice Fellous

Musique : Pierre Bachelet, Eddie Vartan

Durée : 1h32

Date de sortie initiale : 1973

LE FILM

Loubressac, petit village du Lot. Son château, sa comtesse, ses tracteurs, ses paisibles autochtones… Et voilà qu’arrive une colonie de hippies que la châtelaine a autorisé à bivouaquer sur son domaine. Un drôle de genre qui fait grincer bien des dents. Jusqu’au jour où l’on assassine le régisseur de la châtelaine. Les beatniks sont alors des coupables tout désignés.

Après avoir enchaîné Il était une fois un flic… et Laisse aller… c’est une valse !, Georges Lautner adapte le roman La Nuit des grands chiens malades, écrit par A.D.G en 1972. Sur un scénario signé avec la collaboration de Jean-Marie Poiré, qui avait écrit les six films réalisés par Michel Audiard, le cinéaste s’entoure d’une formidable brochette de comédiens, tous réunis autour d’un seul et même mot qui revenait alors souvent dans la bouche de Georges Lautner, la déconnade.

Quelques messieurs trop tranquilles demeure une incontestable réussite, bourrée d’énergie, de répliques cinglantes et tordantes, au rythme trépident où toutes les plus belles tronches du cinéma français sont réunies. Mention spéciale à la musique de Pierre Bachelet et d’Eddie Vartan replongeant le spectateur avec délice dans ce remarquable bastringue où s’affrontent Renée Saint-Cyr, Jean Lefebvre, Michel Galabru, Paul Préboist, Henri Guybet, André Pousse, Dani, Bruno Pradal, Miou-Miou et Charles Southwood.

Au programme : une visite bucolique dans un petit village du Lot, un meurtre, un instituteur allergique aux enfants, des hippies, des igloos multicolores, des jeunes femmes dévêtues, un cimetière dépouillé, une course-poursuite en bagnoles dans un hameau, un cocktail molotov avec trop de savon, un accident de tracteur, un affrontement au fusil, une explosion et des stalactites…nous sommes bien chez Georges Lautner, donc c’est indispensable.

LE BLU-RAY

Le Blu-ray se présente avec un boîtier plastique blanc. Le menu principal est étonnamment peu recherché, fixe et muet.

L’éditeur ne s’est pas foulé pour la sortie de Quelques messieurs trop tranquilles en Blu-ray puisqu’il reprend le petit module déjà présent sur l’édition DVD du film sortie en 2009, autrement dit la présentation du film par Georges Lautner et Jean-Marie Poiré (10’). On regrette tout d’abord que les deux hommes n’aient pas été enregistrés ensemble, chacun évoquant leurs souvenirs de tournage de son côté. Ensuite, il est un peu dommage que le cinéaste âgé ici de 73 ans, n’ait pas plus de choses à dire sur son film et il faudra alors se tourner vers son coscénariste qui ne manque jamais d’anecdotes. On apprend ainsi que Michel Audiard avait d’abord été envisagé pour écrire les dialogues et le scénario, mais qu’en raison de multiples projets à honorer, celui-ci avait passé le relais à celui qui avait écrit ses films en tant que metteur en scène, le fils du producteur Alain Poiré. Georges Lautner passe le casting en revue notamment le choix des jeunes filles hippies qu’il avait sélectionné pour leur plastique. Il est évident que ce film a laissé de bons et nombreux souvenirs à nos deux interlocuteurs, mais on déplore la pauvreté des suppléments.

L’interactivité se clôt sur la bande-annonce composée de quelques prises alternatives.

L’Image et le son

La copie HD de Quelques messieurs trop tranquilles découle naturellement de celle éditée en DVD en 2009, qui n’était certes pas certifié THX comme d’autres titres jugés plus « prestigieux » comme Le Pacha, Ne nous fâchons pas et Les Tontons flingueurs, mais qui impressionnait quand même avec une image restaurée en Haute-Définition, supervisée et approuvée par Georges Lautner himself. Cette fois encore, pour la sortie en Blu-ray de cette divine comédie, « la Maison Gaumont » (dixit le cinéaste) a mis le paquet sur le dépoussiérage et aucune tâche et autres scories ne viennent parasiter le visionnage. La palette de couleurs est beaucoup plus pimpante qu’en DVD et on ne peut que saluer la définition remarquable de cette édition, notamment lors de la visite du repaire-igloo bariolé des hippies. L’apport HD donne une nouvelle densité aux contrastes et surtout aux noirs, qui étaient passablement bancals en DVD, et consolide l’ensemble grâce à un codec AVC de haute tenue. La copie est lisse, le relief est palpable dans les petites rues de Loubressac. Le gros point fort de cette édition demeure la restitution des gros plans en tous points admirables et les visages retrouvent un teint plus naturel, ainsi que des détails plus minutieux. Encore un lifting de qualité de la part de Gaumont, qui met une fois de plus en valeur le cinéma de Georges Lautner, trésor de son catalogue.

Le mixage DTS-HD Master Audio Mono instaure un très bon confort acoustique. Les dialogues sont ici délivrés avec ardeur et clarté, la propreté est de mise, les effets riches (voir les scènes de fusillade !) et les silences denses, sans aucun souffle. La géniale composition d’Eddie Vartan et de Pierre Bachelet jouit également d’un écrin phonique somptueux. L’éditeur joint également les sous-titres français destinés au public sourd et malentendant.

Crédits images : © Studiocanal / Franck Brissard pour Homepopcorn.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.