Test Blu-ray / En attendant Bojangles, réalisé par Régis Roinsard

EN ATTENDANT BOJANGLES réalisé par Régis Roinsard, disponible en DVD et Blu-ray le 11 mai 2022 chez Studiocanal.

Acteurs : Virginie Efira, Romain Duris, Solan Machado-Graner, Grégory Gadebois, Orianne Daudin, Juliette Blanche, Rose Harlean, Lucas Bléger…

Scénario : Romain Compingt & Régis Roinsard, d’après le roman d’Olivier Bourdeaut

Photographie : Guillaume Schiffman

Musique : Clare & Olivier Manchon

Durée : 2h04

Date de sortie initiale : 2022

LE FILM

Camille et Georges dansent tout le temps sur leur chanson préférée Mr Bojangles. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Jusqu’au jour où la mère va trop loin, contraignant Georges et leur fils Gary à tout faire pour éviter l’inéluctable coûte que coûte.

Hmmm….non, ça ne fonctionne pas. Enfin, peut-être un peu dans la dernière partie, et encore…dommage…oui c’est bête car Régis Roinsard est un réalisateur prometteur. Ayant fait ses classes dans le clip musical (pour Jean-Louis Murat, Cali, Jane Birkin, Anaïs…), quelques publicités et deux courts-métrages, Régis Roinsard fait parler de lui en 2012 avec son premier long métrage Populaire, un vrai petit coup de coeur à sa sortie pour l’auteur de ces mots, récompensé par cinq nominations aux César, dont celle du Meilleur premier film et lauréat de quatre prix internationaux. Doté d’un budget impressionnant pour une première œuvre d’environ 15 millions d’euros, Régis Roinsard s’inspirait de réels championnats de vitesse dactylo organisés dans les années 40 jusque dans les années 60 et livrait une comédie pétillante, en reconstituant minutieusement les années 50, ses décors, ses costumes, sa musique, son énergie et son insouciance. Il y dirigeait Romain Duris, qu’il retrouve donc dix ans plus tard dans En attendant Bojangles, l’adaptation du roman éponyme et best seller d’Olivier Bourdeaut. S’il aura mis huit ans pour revenir au cinéma avec Les Traducteurs, Régis Roinsard aura enchaîné immédiatement avec son troisième opus qui reprend divers ingrédients de Populaire…mais le cocktail demeure fade. La faute au couple principal, Romain Duris – Virginie Efira (qu’on nous met décidément à toutes les sauces), qui ne fait aucune étincelle, qui fait faux, alors que l’association Romain Duris – Déborah François dans Populaire était merveilleuse, débordait d’énergie, de fraîcheur, de légèreté et de charisme. Là où ces deux derniers prenaient un plaisir évident à se donner la (savoureuse) réplique, tout est éteint et morne dans En attendant Bojangles, qui paraît surjoué, artificiel et très rapidement épuisant.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / En attendant Bojangles, réalisé par Régis Roinsard »

Test Blu-ray / Le Trésor du Petit Nicolas, réalisé par Julien Rappeneau

LE TRÉSOR DU PETIT NICOLAS réalisé par Julien Rappeneau, disponible en DVD et Blu-ray le 23 février 2022 chez Warner Bros.

Acteurs : Ilan Debrabant, Audrey Lamy, Jean-Paul Rouve, Pierre Arditi, Grégory Gadebois, Jean-Pierre Darroussin, Adeline D’Hermy, Noémie Lvovsky, François Morel…

Scénario : Mathias Gavarry & Julien Rappeneau, d’après l’oeuvre de René Goscinny & Jean-Jacques Sempé

Photographie : Vincent Mathias

Musique : Martin Rappeneau

Durée : 1h43

Date de sortie initiale : 2021

LE FILM

Dans le monde paisible du Petit Nicolas, il y a Papa, Maman, l’école, mais surtout, sa bande de copains. Ils s’appellent Les Invincibles, mais ils sont avant tout inséparables. Du moins le pensent-ils. Car quand Papa reçoit une promotion et annonce que la famille doit déménager dans le sud de la France, le petit monde de Nicolas s’effondre. Comment imaginer la vie sans ses meilleurs amis ? Sans les croissants d’Alceste, les lunettes d’Agnan, les bêtises de Clotaire, loin de leur cher terrain vague ? Aidé par ses copains, Nicolas se met en quête d’un mystérieux trésor qui pourrait lui permettre d’empêcher ce terrible déménagement.

Le Petit Nicolas de Laurent Tirard avait triomphé avec plus 5,5 millions de spectateurs dans les salles en 2009. Un très beau succès. Après un épisode d’Astérix également réussi, mais qui s’était soldé par un échec commercial plutôt conséquent, le réalisateur revenait cinq ans plus tard à l’univers des génies René Goscinny et Jean-Jacques Sempé, avec une nouvelle aventure de Nicolas, Les Vacances du Petit Nicolas. Doté d’un budget similaire à celui du premier opus, plus de vingt millions d’euros, ce deuxième film faisait la part belle aux parents, qui redoublaient d’énergie pour faire marrer les mioches. Résultat des courses, tout le monde s’est senti quelque peu trahis, puisque le personnage de Nicolas y était cette fois quasiment transparent, tout comme sa bande de potes de vacances, loin d’être aussi attachante que celle de son école habituelle, Alceste, Geoffroy, Clotaire, Eudes… Cette seconde mouture avait néanmoins attiré près de 2,5 millions de français au cinéma. Nous pensions que Le Petit Nicolas n’apparaîtrait plus sur le grand écran et nous avions tort. Le revoilà avec un nouveau visage, celui d’Ilan Debrabant, vu dans Roulez jeunesse de Julien Guetta et 10 jours sans maman de Ludovic Bernard, qui succède ainsi à Maxime Godart et Mathéo Boisselier. S’il n’est pas le meilleur interprète du rôle (on reste attaché au premier), celui-ci ressemble vraiment au légendaire dessin de Sempé. Contrairement au second opus, Le Trésor du Petit Nicolas trouve le bon équilibre entre le monde des enfants et celui des parents de Nicolas. Exit Valérie Lemercier et Kad Merad, place à Audrey Lamy et Jean-Paul Rouve, qui apportent une sensibilité différente au récit, surtout le second, bien plus convaincant et naturel que son prédécesseur. En toute honnêteté, on ne misait pas un kopeck sur ce troisième volet, par ailleurs indépendant, mais il se dégage un vrai charme du film réalisé par Julien Rappeneau. En dépit d’une première partie redondante avec ce qui avait été installé dans les deux épisodes précédents, Le Trésor du Petit Nicolas acquiert finalement son rythme de croisière et cueille le spectateur adulte là où il s’y attendait le moins, l’émotion. Une agréable surprise donc, qui s’est malheureusement planté à sa sortie avec seulement un peu plus que 500.000 entrées…Séance rattrapage.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Le Trésor du Petit Nicolas, réalisé par Julien Rappeneau »

Test Blu-ray / Tout s’est bien passé, réalisé par François Ozon

TOUT S’EST BIEN PASSÉ réalisé par François Ozon, disponible en DVD et Blu-ray le 1er février 2022 chez Diaphana.

Acteurs : Sophie Marceau, André Dussollier, Géraldine Pailhas, Charlotte Rampling, Éric Caravaca, Hanna Schygulla, Grégory Gadebois, Judith Magre, Jacques Nolot, Daniel Mesguich, Nathalie Richard

Scénario : François Ozon, d’après le roman d’Emmanuèle Bernheim

Photographie : Hichame Alaouie

Durée : 1h48

Date de sortie initiale : 2021

LE FILM

Emmanuèle, écrivaine épanouie, se précipite à l’hôpital. Son père André vient de faire un AVC. Fantasque, aimant passionnément la vie mais diminué, il demande à sa fille de l’aider à en finir. Avec l’aide de sa sœur Pascale, elle va devoir choisir : accepter la volonté de son père ou le convaincre de changer d’avis.

Vingtième long-métrage du prolifique François Ozon mis en scène depuis 1998, Tout s’est bien passé est l’adaptation du roman éponyme d’Emmanuèle Bernheim (décédée en 2017), inspiré de sa propre histoire, qui avait déjà fait l’objet du documentaire Etre vivant et le savoir, réalisé par Alain Cavalier en 2019. Cette dernière, coscénariste de Sous le sable (2000), Swimming Pool (2003), 5×2 (2004) et Ricky (2009), avait proposé au cinéaste de transposer son livre à sa sortie en 2013, mais le réalisateur avait poliment décliné, ne se sentant pas prêt de s’y confronter, ou n’ayant tout simplement pas envie à ce moment de sa propre existence. Depuis, de l’eau a coulé les ponts sans doute et François Ozon (né en 1967) a décidé d’y revenir. Pour cela, il offre à Sophie Marceau l’un des meilleurs rôles de sa carrière. La comédienne retrouve en effet de sa superbe, d’ailleurs celle-ci n’avait pas été à pareille fête depuis L’Homme de chevet de Alain Monne et Ne te retourne pas de Marina de Van, tous les deux sortis en 2009. Elle est magnifique dans ce rôle complexe, attachant, déchirant et drôle, car contrairement à ce que l’on pourrait penser Tous s’est bien passé a beaucoup d’humour. Mais l’autre grande idée du film est d’avoir associé la star à la sublime Géraldine Pailhas, qui renoue avec François Ozon après 5×2 (2004) et Jeune et Jolie (2013). Les deux actrices sont confondantes de vérité dans le rôle de deux sœurs confrontées à la maladie soudaine de leur père, remarquablement interprété par André Dussollier, dans le rôle le plus complexe du film. Si la mise en scène est volontairement effacée, Tout s’est bien passé est assurément l’un des opus les plus « facile d’accès » du réalisateur, l’un des plus empathiques et simples, même si son sujet principal a pu rebuter une partie des spectateurs. Tout s’est bien passé n’aura attiré finalement que 256.000 spectateurs en septembre 2021, ce qui place le film en 14e position dans la carrière de François Ozon, derrière Le Temps qui reste (2005) et devant Ricky (2009). Espérons que sa sortie en DVD et Blu-ray lui donne une deuxième chance, ce dont nous ne doutons pas.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Tout s’est bien passé, réalisé par François Ozon »

Test Blu-ray / Présidents, réalisé par Anne Fontaine

PRÉSIDENTS réalisé par Anne Fontaine, disponible en DVD et Blu-ray le 3 novembre 2021 chez Universal Pictures France.

Acteurs : Jean Dujardin, Grégory Gadebois, Pascale Arbillot, Doria Tillier, Jean-Charles Clichet, Pierre Lottin, Jean-Michel Lahmi, Roxane Bret, Denis Podalydès…

Scénario : Anne Fontaine

Photographie : Yves Angelo

Durée : 1h37

Date de sortie initiale : 2021

LE FILM

Nicolas, un ancien président de la République, supporte mal l’arrêt de sa vie politique. Les circonstances lui permettent d’espérer un retour sur le devant de la scène. Mais il lui faut un allié. Nicolas va donc partir en Corrèze, pour convaincre François, un autre ancien président (qui, lui, coule une retraite heureuse à la campagne) de faire équipe avec lui. François se pique au jeu, tandis que Nicolas découvre que le bonheur n’est peut-être pas là où il croyait… Et leurs compagnes respectives, elles, vont bientôt se mettre de la partie.

Nous avions laissé Anne Fontaine il y a peu de temps avec Police, que nous avions défendu à sa sortie en Blu-ray en début d’année. Revoilà déjà la réalisatrice, qui nous livre cette fois une comédie, une fantaisie, une fable inattendue puisqu’elle prend pour protagonistes Nicolas (Sarkozy) et François (Hollande), respectivement interprétés par Jean Dujardin et Grégory Gadebois. Si l’on ne savait pas trop comment accueillir le 18e long-métrage de la cinéaste, né pendant le premier confinement lié à la pandémie de Covid-19, on est très vite cueillis par l’excellence des comédiens, qui ont l’air de prendre beaucoup de plaisir à se donner la réplique. Une fois accepté cet étonnant postulat et ces partis-pris pour le moins originaux, Présidents s’avère un divertissement très sympa, un peu pépère certes, mais léger, drôle et intelligent, bien écrit et aux dialogues tordants. On en demandait pas plus et on est au final bien servi.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Présidents, réalisé par Anne Fontaine »

Test Blu-ray / Police, réalisé par Anne Fontaine

POLICE réalisé par Anne Fontaine, disponible en DVD et Blu-ray + DVD le 6 janvier 2021 chez Studiocanal.

Acteurs : Omar Sy, Virginie Efira, Grégory Gadebois, Payman Maadi, Elisa Lasowski, Anne-Pascale Clairembourg, Thierry Levaret, Emmanuel Barrouyer…

Scénario : Anne Fontaine & Claire Barre, d’après le roman d’Hugo Boris

Photographie : Yves Angelo

Durée : 1h38

Date de sortie initiale : 2020

LE FILM

Virginie, Erik et Aristide, trois flics parisiens, se voient obligés d’accepter une mission inhabituelle : reconduire un étranger à la frontière. Sur le chemin de l’aéroport, Virginie comprend que leur prisonnier risque la mort s’il rentre dans son pays. Face à cet insoutenable cas de conscience, elle cherche à convaincre ses collègues de le laisser s’échapper.

Sorti quelques semaines après le soutien médiatique et polémique d’Omar Sy envers la famille Traoré, Police d’Anne Fontaine a peut-être subi les représailles de l’ensemble des spectateurs qui ont accueilli froidement, voire de manière franchement glaciale, le dix-septième long-métrage de la cinéaste qui n’aura même pas franchi la barre des 200.000 entrées. Nous ne reviendrons pas sur « l’engagement » du comédien, cela le regarde, mais disons que son discours sur son désir « d’avoir une police digne d’une vraie démocratie » a peut-être porté préjudice au film qui nous intéresse aujourd’hui. Dommage, car Police, titre sobre, évidemment déjà emprunté par Maurice Pialat en 1985, est l’une des plus belles réussites de la réalisatrice, qui démarre comme une plongée dans le quotidien de trois policiers, qui se croisent, qui s’affrontent, qui se parlent, s’entendent, « cohabitent » et s’épaulent comme ils le peuvent, avant de muer en véritable huis-clos dans une voiture de fonction, avec laquelle ils se voient confier la tâche d’escorter un prisonnier tadjik jusqu’à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, où il prendra place dans un avion qui le renverra dans son pays. Tendu, Police est un drame psychologique prenant du début à la fin, formidablement interprété par son trio vedette, Omar Sy, Virginie Efira et Grégory Gadebois (son absence de l’affiche est d’ailleurs absolument scandaleuse), aux dialogues percutants et qui n’a pas peur de recourir aux silences qui en disent long sur les pensées tumultueuses des protagonistes. Séance de rattrapage obligatoire pour Police !

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Police, réalisé par Anne Fontaine »