Test Blu-ray / Mikey & Nicky, réalisé par Elaine May

MIKEY & NICKY réalisé par Elaine May, disponible en DVD et Blu-ray le 21 janvier 2020 chez Potemkine Films.

Acteurs : Peter Falk, John Cassavetes, Ned Beatty, Rose Arrick, Carol Grace, William Hickey…

Scénario : Elaine May

Photographie : Bernie Abramson, Lucien Ballard, Jack Cooperman, Jerry File, Victor J. Kemper

Musique : John Strauss

Durée : 1h47

Date de sortie initiale : 1976

LE FILM

Depuis qu’il a roulé un parrain de la mafia et que sa tête est mise à prix, Nicky vit en planque. Il appelle à l’aide son ami Mikey et les deux hommes s’engagent dans une longue nuit, entre fuite, alcool et discussions sur l’amitié.

Avant d’être “reconnue” comme étant la principale responsable d’un des échecs les plus cuisants du cinéma des années 1980 avec le film Ishtar (avec Warren Beatty, Dustin Hoffman, Charles Grodin et Isabelle Adjani), Elaine May (née en 1932) avait écrit et réalisé Mikey & Nicky en 1973, qui ne sortira sur les écrans américains qu’en 1976. Film indépendant méconnu, le troisième long métrage de la comédienne-scénariste-réalisatrice après A New Leaf (1971) et surtout Le Brise-cœurThe Heartbreak Kid (1972), dont les frères Farrelly signeront le remake avec Les Femmes de ses rêves, aura attendu une dizaine d’années avant de sortir sur les écrans français suite à un conflit opposant la Paramount à la réalisatrice. Remonté par le studio pour sa sortie en 1976, le film avait alors été renié par Elaine May qui avait dû attendre 1986 pour livrer sa version dite Director’s cut. C’est peu dire que le casting est alléchant avec d’un côté John Cassavetes, comédien, auteur et cinéaste majeur du cinéma indépendant américain, et de l’autre son acteur fétiche et ami Peter Falk qu’il avait déjà dirigé en 1971 dans Husbands et un peu plus tard dans Une femme sous influence. La première vision du film risque d’en dérouter plus d’un. On ne sait vraiment pas quoi dire ou penser de ce film dont l’histoire ne se résume en fait qu’à quelques lignes, les acteurs faisant le reste. Les deux comédiens ne « jouent pas », mais incarnent véritablement sous nos yeux ces deux amis liés par trente années de complicité, et qui finissent pourtant par se déchirer. Après mûre réflexion, Mikey & Nicky trotte dans la tête, tandis que les éléments se mettent en place.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Mikey & Nicky, réalisé par Elaine May »