Test DVD / Les Municipaux, trop c’est trop !, réalisé par Eric Carrière et Francis Ginibre

LES MUNICIPAUX, TROP C’EST TROP ! réalisé par Eric Carrière et Francis Ginibre, disponible en DVD le 26 février 2020 chez M6 Vidéo

Acteurs :  Eric Carrière, Francis Ginibre, Bruno Lochet, Sophie Mounicot, Lionel Abelanski, Eric Delcourt, Marthe Villalonga, Angélique Panchéri…

Scénario : Eric Carrière

Photographie : Lubomir Bakchev

Musique : Jack Lestrohan, Eric Carrière

Durée : 1h35

Année de sortie : 2019

LE FILM

Le charmant petit port de Port-Vendres, riche de 280 employés municipaux est secoué par une rumeur : le Maire, aidé de son chef de service, énarque et parisien, ont le noir dessein de réduire l’effectif des salariés communaux. La révolte gronde, le syndicat majoritaire, puisqu’unique, des Municipaux organise la riposte. Le secrétaire national en personne vient en consultation. Sur sa proposition, une décision historique est prise : les municipaux feront la grève du zèle.

Eric Carrière et Francis Ginibre sont plus connus sous le nom des Chevaliers du Fiel. A fin des années 1980, l’ancien étudiant en sociologie et le diplômé des Beaux-Arts font leurs débuts sur scène avec un troisième luron, Gilles Petit. Ce dernier quitte rapidement le groupe, mais les deux autres connaîtront leurs premiers succès à la télévision, à travers des courts métrages comiques et parodiques sur une chaîne locale. Les spectateurs sont alors de plus en plus nombreux à remplir les salles où se produit le tandem. Ils montent alors à Paris où leur popularité n’aura de cesse de croître et de s’affirmer. Depuis 1996, Les Chevaliers du Fiel n’ont eu de cesse d’enchaîner les spectacles, touchant même à la chanson en vendant plus de 400.000 exemplaires de leur titre La Simca 1000.

Après la radio, la télévision, la scène et les tournées dans toute la France, il ne manquait plus que le cinéma à inscrire à leur palmarès. Ils font ainsi leurs premiers pas devant la caméra dans Repas de famille, réalisé par Pierre-Henry Salfati, adaptation de leur pièce éponyme. Sorti en décembre 2014, le film est un échec au box-office. Nullement découragé par ce bide, le duo décide d’écrire et cette fois de réaliser eux-mêmes leur second long métrage, en transposant leurs spectacles La Brigade des feuilles, également connu sous le titre Municipaux 2.0. Bien leur en a pris, car Les Municipaux, ces héros, comédie très sympathique, aura connu cette fois un joli succès dans les salles grâce à un très bon bouche-à-oreille.

Loin de tout le tapage médiatique souvent lié à la sortie d’une comédie mastodonte du type Dany Boon et consorts, Les Municipaux, ces héros aura finalement attiré plus de 600.000 spectateurs. Devant ce succès, le tandem a rapidement annoncé une suite, mise en chantier six mois après la sortie du premier épisode.

Les Municipaux, trop c’est trop !, reprend donc l’histoire là où elle s’était arrêtée, mais cette fois le récit se focalise plus sur les personnages secondaires. Même chose que pour Les Municipaux, ces héros, l’ensemble prend la forme d’une succession de sketches ou de vignettes et malgré des problèmes de rythme, le film tient la route grâce à la bonhomie des deux compères, très à l’aise devant la caméra et connaissant leurs personnages sur le bout des doigts. Si certains trouveront la caricature forcée, peut-être même condescendante, des fonctionnaires, Les Municipaux, trop c’est trop ! n’a pourtant rien de méchant. Avec sa photographie chaleureuse, son ton léger et sa galerie de personnages attachants, le tout ressemble à une bande-dessinée filmée dont on tournerait les pages afin d’y découvrir de nouveaux gags.

Il n’y a rien de nouveau dans Les Municipaux, trop c’est trop !, d’autant plus que le film joue sur les clichés véhiculés depuis des décennies sur les agents de la fonction publique d’état. Mais cela est fait dans la bonne humeur, dans l’unique but de divertir les spectateurs, même si ce deuxième épisode aurait pu se passer de quelques passages vulgaires. Mais aucun mauvais esprit ici. Etonnamment, Francis Ginibre et Eric Carrière sont plus effacés et font la part belle à leurs excellents partenaires, Bruno Lochet, Lionel Abelanski, Sophie Mounicot, Angélique Panchéro, Chantal Ladesou, Julien Croquet et tous les autres.

Néanmoins, les spectateurs n’ont pas suivi ces nouvelles aventures. Avec seulement 230.000 entrées, le retour immédiat des Municipaux n’a pas été plébiscité et un troisième volet semble maintenant compromis.

LE DVD

Comme pour Les Municipaux, ces héros, point de Blu-ray pour Les Municipaux, trop c’est trop !, l’éditeur M6 Vidéo ayant probablement pensé que les fans des humoristes n’étaient pas un public adepte de la Haute-Définition. Le visuel de la jaquette saura attirer le chaland. Le menu principal est animé et musical.

Le making of (27’) montre qu’Eric Carrière est plus impliqué à la mise en scène que son comparse. Ce module se compose de nombreuses images de tournage. Les comédiens et les réalisateurs se penchent sur le succès du premier film et la bonne humeur qui régnait sur le plateau durant les six semaines de production du second volet.

L’Image et le son

Point d’édition Blu-ray, mais un beau DVD pour Les Municipaux, trop c’est trop !. Le master est soigné avec des contrastes élégants, à part peut-être durant les séquences sombres où l’image paraît plus douce et moins affûtée, mais cela demeure franchement anecdotique. La clarté est frappante, le piqué vif, les gros plans détaillés et la colorimétrie reste chatoyante, riche et bigarrée.

Outre une piste Audiodescription et des sous-titres français destinés au public sourd et malentendant, la version Dolby Digital 5.1 parvient sans mal à instaurer un indéniable confort phonique. Les enceintes sont toutes mises en valeur et spatialisent excellemment les effets naturels, la musique et les ambiances. La piste Stéréo est également de haut niveau.

Crédits images : © M6 Vidéo / Apollo Films / Captures DVD : Franck Brissard pour Homepopcorn.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.