Test DVD / Le Trésor de l’île aux oiseaux, réalisé par Karel Zeman

LE TRÉSOR DE L’ÎLE AUX OISEAUX (Poklad Ptacího ostrova) réalisé par Karel Zeman, disponible en DVD le 25 septembre 2019 chez Malavida Films

Acteurs : H.Hustolesova, Zdenek Kriz…

Scénario : Karel Zeman, d’après une histoire de E.F. Míšek, vers de František Hrubín

Photographie : Antonín Horák

Musique : Zdeněk Liška

Durée : 1h10

Année de sortie : 1953

LE FILM

Ali, jeune pêcheur de l’Île aux Oiseaux, sauve la vie du redoutable pirate Ibrahim au cours d’une sortie en mer. Croyant voir sa dernière heure approcher, celui-ci lui indique l’emplacement d’un fabuleux trésor dont la découverte va bouleverser la vie de l’île…

Après plusieurs courts-métrages, dont Rêve de Noël (1946, primé à Cannes) et Les Tentations de M. Prokouk (1947), le réalisateur Karl Zeman (1910-1989) se lance dans l’aventure du long métrage avec Le Trésor de l’île aux oiseauxPoklad Ptacího ostrova en 1953. Passionnés d’animation, cinéphiles et même amoureux de belles histoires, ne manquez surtout pas ce premier long métrage totalement inédit en France, de celui qui est souvent appelé le Méliès tchèque, que l’on pourrait également rapprocher de Walt Disney. Coup de foudre immédiat pour ce joyau de 70 minutes, qui foudroie en plein coeur le spectateur. Un objet sublime qui mêle plusieurs techniques d’animation, marionnettes, papier découpé et dessin animé. N’attendez plus, ruez-vous sur ce chef d’oeuvre !

Dans ce conte oriental inspiré des Mille et Une nuits, entre Ali-Baba et les quarante voleurs et l’histoire de Shéhérazade, Karel Zeman emporte son audience dans un typhon d’émotions, d’humour et de poésie. De la première à la dernière image, on reste happés par la beauté et la richesse des décors, par la fluidité des personnages, le romanesque qui émane de chaque plan. L’animation est mirifique et l’on oublie rapidement que nous faisons face à des marionnettes, pour se concentrer sur Ali, ses amis oiseaux migrateurs, un pirate, un boulanger, un pélican et d’autres artisans qui rêvent tous de devenir riches pour profiter de la vie, autrement dit arrêter de travailler, ne plus rien faire, dormir. Ali, petit pêcheur, n’est pas le dernier à s’imaginer vivre comme un pacha et va alors tout faire pour s’enrichir. Mais ses projets, pêcher des perles notamment, tombent à l’eau. C’est le cas de le dire. Jusqu’au jour où il rencontre un pirate mal en point, qu’il soigne et qui lui confie un secret de la plus haute importance. L’existence et la cachette d’un trésor, bien dissimulé dans une grotte proche de l’océan.

Le Trésor de l’île aux oiseaux est un rêve éveillé rempli de couleurs, de féerie, d’aventures, de rebondissements et surtout de magie. En pleine possession de ses moyens, Karel Zeman peut laisser libre cours à sa fantaisie et à son imagination en livrant un sublime objet de cinéma inspiré des miniatures persanes. Exotique et dépaysant, Le Trésor de l’île aux oiseaux s’adresse aux spectateurs de 7 à 77 ans. Si les premiers seront captivés par ce petit personnage, s’adressant aux oiseaux et explorant le fond des mers, les plus âgés, qui seront également touchés par tant de délicatesse, de finesse et de somptuosité, seront également sensibles au message véhiculé par le film.

Le Trésor de l’île aux oiseaux renvoie certes au travail en commun prôné par le régime totalitaire communiste alors en place, mais sans verser dans toute moralité toute faite, indiquant d’ailleurs que l’activité journalière prend le pas sur le plaisir personnel, même si cela est nécessaire. C’est cette ambiguïté et cette réflexion qui étonne et s’avère même un acte de résistance. Sur une musique légère comme une bulle de savon, une voix-off enfantine et pourtant pleine de maturité, Karel Zeman signe avec Poklad Ptacího ostrova un bijou sensoriel, universel et intemporel.

LE DVD

Il s’agit du septième DVD consacré aux œuvres de Karel Zeman, disponible chez Malavida. Le disque du Trésor de l’île aux oiseaux repose dans un boîtier slim de couleur noire, glissé dans un surétui cartonné élégant. Le menu principal est animé et musical.

Pas de suppléments en vidéo, mais nous trouvons tout de même un passionnant livret de 12 pages, qu revient sur la carrière de Karel Zeman, sur son art et sur le Le Trésor de l’île aux oiseaux.

L’Image et le son

Un carton en introduction indique : « La qualité technique du master ne satisfait pas à nos standards habituels, mais la découverte de l’oeuvre nous a paru d’un intérêt supérieur ». Alors oui, de nombreux points blancs, des griffures, des rayures verticales subsistent. Mais quand même, nous nous trouvons devant un véritable trésor, dont la restauration a été effectuée sur un fichier image source. Les couleurs sont sensiblement fanées, les contrastes aléatoires, mais l’image affiche une solide stabilité. Master au format 1.33 (format respecté).

Quelques craquements et une voix-off chuintante. La piste unique tchèque a vieilli, certains propos sont couverts, mais l’ensemble est suffisant et propre.

Crédits images : © Aura-pont s.r.o. / Malavida Films / Captures DVD : Franck Brissard pour Homepopcorn.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.