Test Blu-ray / Le 2e Amendement, réalisé par Brian Skiba

LE 2E AMENDEMENT (The 2nd) réalisé par Brian Skiba, disponible en DVD et Blu-ray le 14 avril 2021 chez AB Vidéo.

Acteurs : Ryan Phillippe, Casper Van Dien, Jack Griffo, Lexi Simonsen, Richard Burgi, William Katt, Samaire Armstrong, William McNamara…

Scénario : Eric Bromberg & Paul Taegel

Photographie : Adam Biddle

Musique : Richard Patrick

Durée : 1h33

Date de sortie initiale : 2020

LE FILM

Alors qu’il récupère son fils à l’université, l’agent des services secrets Vic Davies se retrouve au milieu d’une opération terroriste. Seul contre tous, il doit alors mobiliser tous ses talents…

Oh, un fight entre deux has-been des années 1990 ! D’un côté, Ryan Phillippe, né en 1974, connu pour avoir joué chez les frères Scott, chez Tony dans USS Alabama (1995), chez Ridley dans Lame de fond White Squall (1996), dans les petits classiques Souviens-toi…l’été dernier I Know What You Did Last Summer (1997) et Sexe intentions Cruel Intentions de Roger Kumble (1999), ainsi que dans les sympathiques Studio 54 (1998) de Mark Christopher et Way of the Gun (2000) de Christopher McQuarrie. Après quelques apparitions chez Robert Altman (Gosford Park), Paul Haggis (Collision Crash) et Clint Eastwood (Mémoires de nos pères Flags of Our Fathers), le comédien, ex-monsieur Reese Witherspoon et père de deux de ses enfants, a surtout fait parler de lui pour avoir enchaîné les histoires avec des actrices de dix, quinze voire vingt ans de moins que lui. Pour la série Shooter (2016-2018) aussi c’est vrai, soyons honnêtes. De l’autre côté on trouve Casper Van Dien, né en 1968, découvert dans Starship Troopers (1997) de Paul Verhoeven et l’année suivante dans Tarzan et la Cité perdue Tarzan and the Lost City de Carl Schenkel, dans lequel il interprétait l’homme-singe en pagne et qui arborait ses tablettes de chocolat difficilement obtenues dans un club de gym de la jungle. A part le Sleepy Hollow (1999) de Tim Burton et – à la rigueur – Battle Angel de Robert Rodriguez vingt ans plus tard, il n’y a absolument rien d’autre à sauver de sa filmographie, pourtant conséquente. On était donc curieux, un peu pervers aussi sans doute, de découvrir Le 2e Amendement The 2nd de Brian Skiba, réalisateur prolifique, dont « l’oeuvre » semble destinée au fin fond des bacs vidéo et aux multiples diffusions sur la TNT. Le metteur en scène de titres aussi « évocateurs » comme Dans les griffes de mon beau-père, Une grossesse manipulée, Dangereuse infidélité, Des vacances en enfer et divers films de Noël, livre avec Le 2e Amendement un Die Hard de chez Wish, grossièrement réalisé avec peu de moyens, tout juste divertissant si le spectateur n’est pas très regardant sur la qualité de ce qu’on lui propose.

Le Major Vic Davis, est en route pour aller chercher son fils, Shawn, à l’université. A peine arrivé, il se retrouve au milieu d’une opération terroriste de grande envergure visant la fille d’un juge de la Cour suprême. Les assaillants ne reculeront devant rien pour la kidnapper afin de faire pression dans une affaire judiciaire historique portant sur le deuxième amendement. Vic réalise rapidement que personne ne viendra les secourir et va devoir utiliser tout son savoir-faire pour les sauver de cette situation.

Si vous n’aimez pas faire vos comptes sans avoir un bruit de fond distrayant pour vous bercer, alors pourquoi ne pas choisir ce curieux The 2nd, divertissement complètement éculé, rempli de clichés, de facilités scénaristiques, interprété par des acteurs en carton et au charisme éteint. Le film devient rigolo car oscillant constamment entre le navet soporifique et le nanar improbable, aussi ringard que ses deux « têtes d’affiche ». Malgré ses 46 balais, Ryan Phillippe peine à convaincre en ex-béret vert (il ressemble plus à un poussin armé d’une mitraillette) et dans la peau du père d’un adolescent qui paraît plus âgé que lui, incarné quant à lui par un certain Jack Griffo (Sharknado 3: Oh Hell No!), mix improbable entre un Colin Farrell juvénile, un Pete Doherty sous substances (pléonasme) et un Kiki. Casper Van Dien s’en tire un peu mieux, même s’il ne fait quasiment rien du film c’est vrai, à part prendre l’air méchant, jusqu’au duel final qui se fait attendre (ou pas) et qui fait instantanément pschitt.

Il ne se passe pas grand-chose dans Le 2e Amendement, le rythme est lent, le montage aux pâquerettes, les bagarres molles (aucune puissance dans les coups, qui passent d’ailleurs à quelques centimètres de leurs cibles), les décors restreints, les dialogues ineptes, tandis que la photographie peine à dissimuler un budget anémique. On pourra sauver les apparitions de Richard Burgi (The Sentinel, Desperate Housewives) et de William Katt (Carrie au bal du diable, Ralph Super-héros), mais c’est vraiment trop peu. Bon, dans l’ensemble le casting est plutôt sympatoche, la petite Lexi Simonsen s’en sort bien, Samaire Armstrong est très jolie, mais rien ne parvient à tirer The 2nd, pur produit industriel, du tout-venant.

LE BLU-RAY

Le 2e Amendement débarque dans les bacs français, en DVD et en Blu-ray, chez AB Vidéo. Jaquette sobre, uniquement centrée sur Ryan Phillippe, prêt à en découdre. Le menu principal est animé et musical.

Seule la bande-annonce (en V.O.S.T.F.) est disponible comme bonus.

L’Image et le son

Point de miracle ici, le master HD (français, comme l’indiquent les credits) fait ce qu’il peut, sans faire d’étincelles, mais se place dans la moyenne. Le cadre large est correct, les détails aléatoires, la définition chancelle à plusieurs reprises. La clarté demeure, le piqué est satisfaisant et le relief éloquent.

Du côté acoustique, les mixages français et anglais DTS-HD Master Audio 5.1 créent un espace d’écoute suffisamment plaisant en faisant la part belle à la musique et à quelques effets latéraux. Des ambiances naturelles percent les enceintes arrière sans se forcer mais avec une efficacité chronique. Les sous-titres français sont imposés et le changement de langue impossible pendant le visionnage nécessite le recours au menu pop-up. Deux pistes Stéréo sont également disponibles.

Crédits images : © AB Vidéo / Wonder One / Captures Blu-ray : Franck Brissard pour Homepopcorn.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.