Test DVD / Les Femmes de Jesse James, réalisé par Donald Barry

LES FEMMES DE JESSE JAMES (Jesse James’ Women) réalisé par Donald Barry, disponible en DVD le 3 décembre 2019 chez Artus Films

Acteurs : Don “Red” Barry, Peggie Castle, Jack Buetel, Lita Baron, Joyce Barrett, Sam Keller, Betty Brueck, James Clayton…

Scénario : D.D. Beauchamp, William R. Cox, Don “Red” Barry, T.V. Garraway, Lloyd Royal

Photographie : Kenneth Peach

Musique : Walter Greene

Durée : 1h21

Date de sortie initiale : 1954

LE FILM

Jesse James a fui le Missouri pour trouver refuge dans une petite ville du Mississippi. Pendant la messe dominicale et avec la complicité de la fille d’un banquier qui a subtilisé la clé du coffre-fort, Jesse et sa bande dévalisent sans risque la banque locale. Jesse se lie avec la patronne du saloon local et l’aide à se débarrasser d’un partenaire encombrant, joueur de poker professionnel qui entendait prendre la fuite avec un joli magot. Jesse porte ensuite secours à une chanteuse de cabaret enlevée par l’un de ses complices. Véritable Don Juan de l’Ouest, le brigand bien aimé va devoir désormais compter avec ses trois redoutables amoureuses…

On n’est jamais mieux servi que par soi-même ! C’est un peu le cas avec Les Femmes de Jesse JamesJesse James’ Women, écrit, produit, réalisé et interprété par Donald Michael Barry DeAcosta aka Don Barry, ou Donald Barry, ou bien encore Don « Red » Barry (1912-1980). Comédien prolifique qui aura tourné plus de 250 films, téléfilms et séries télévisées en presque 50 ans de carrière, Don Barry fait partie de cette catégorie d’acteurs que les cinéphiles ont forcément croisé dans un western, genre qui l’aura rendu célèbre un temps. Habitué des seconds voire des troisièmes rôles, il décide en 1954 de reprendre le rôle de Jesse James, qu’il avait interprété quinze ans auparavant dans A la poursuite de Jesse James (1939) de Joseph Kane, avec Roy Rogers. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Don Barry a décidé de se faire plaisir en emballant toutes les nanas de cette histoire légère. Si l’on se demande constamment ce que la gent féminine peut bien lui trouver, même une gamine de 14 ans n’arrête pas de lui dire qu’elle a hâte de grandir pour partir avec lui (gloups), elles tombent toutes sous son charme et finissent constamment dans ses bras. Sinon, Les Femmes de Jesse James est un western de série B, à la limite du nanar parfois peut-être, qui ne brille certainement pas par son esthétisme, mais qui passe le temps, sans se forcer.

Continuer la lecture de « Test DVD / Les Femmes de Jesse James, réalisé par Donald Barry »