Test DVD / Moonwalk One, réalisé par Theo Kamecke

MOONWALK ONE réalisé par Theo Kamecke, disponible en DVD depuis le 2 décembre 2014 chez ED Distribution

Acteurs : Buzz Aldrin, Neil Armstrong, Michael Collins, Robert H. Goddard, Richard Nixon, Sharon Sites Adams…

Scénario : Theo Kamecke, E.G. Valens, Peretz W. Johnnes

Musique : Charles Morrow

Durée : 1h48

Date de sortie initiale : 1971

LE FILM

Réalisé en 1969, Moonwalk One capte la première expédition de l’Homme sur la Lune lors de la mission Apollo 11. Véritable documentaire de création, le film permet de découvrir des décennies plus tard des images tournées grâce au matériel de la NASA et à ce jour jamais montrées. Mêlant séquences d’archives et moments captés dans le vif de l’action, Theo Kamecke donne à voir cet événement tel qu’il a été vécu à l’époque : une aventure humaine incroyable, une épopée scientifique hallucinante. Mais aussi une plongée dans l’inconnu, avec ce qu’elle offre de possibilités de changements, et de responsabilités.

Moonwalk One est une véritable expérience cinématographique. Ce film-documentaire événement et vertigineux convie les spectateurs à embarquer avec trois hommes, Neil Armstrong, Michael Collins et Buzz Aldrin, pour une virée à 340.000 kilomètres de la Terre pendant 3 jours. Ce film exceptionnel quasi-inédit avait été diffusé dans le monde entier un an après les premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune, avant d’être présenté au Festival de Cannes en 1971. Depuis, cette oeuvre avait disparu des radars, une fois l’engouement médiatique retombé pour le sujet et la course à l’espace devenue presque quotidienne.

En 2009, à l’occasion du 40e anniversaire de la mission Apollo 11, Moonwalk One réalisé par Theo Kamecke renaît de ses cendres. Le 25 mai 1961, JFK s’adresse au Congrès et lance un défi à la nation : envoyer un homme sur la Lune et le faire revenir sur Terre indemne avant la fin de la décennie. Le 16 mai 1969, la mission Apollo 11 est lancée. Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong, rejoint très vite par Buzz Aldrin, foulent le sol lunaire pendant 2h30 et prélèvent 22 kilos d’échantillons. Parallèlement, la NASA cherche à éveiller l’intérêt du public pour le programme spatial en jouant sur l’élévation de l’humanité, la soif d’ailleurs, les questionnements sur la nature de l’univers. Moonwalk One est le fascinant récit de cette aventure hors du commun. Point de reconstitution, nous assistons ici aux véritables images capturées lors de cet événement planétaire, qui crée une parenthèse en ce contexte de guerre de Vietnam, de guerre froide et des Black Panther.

Malgré un budget resserré à moins de 500.000 dollars, mais bénéficiant du soutien et du matériel de la NASA qui aide notamment à disposer pas moins de 240 caméras et angles de prises de vues (16mm, 35mm, 70mm) disposées sur la tour de lancement et dans la zone située sous la fusée – pour des raisons scientifiques en cas d’accident – mais aussi les navires, les avions radars posés en cercle concentriques à trente kilomètres de distance, Moonwalk One ne rate rien de cette aventure extraordinaire et de l’agitation de Cap Kennedy où des milliers de personnes se sont rassemblés.

L’entraînement physique des astronautes, la fabrication des combinaisons spatiales par… des couturières (!), le décollage de Saturne V (5 minutes ébouriffantes), le voyage vers la Lune, le dialogue des hommes de l’espace avec Houston, l’alunissage, les 500 millions de spectateurs scotchés devant leur télévision et autant devant leur poste de radio, le retour sur Terre, le triomphe dans les rues, tout y est.

Avec son montage virtuose, ses commentaires d’époques très emphatiques mais terriblement poétiques et ses images tout simplement extraordinaires, Moonwalk One s’impose comme un des plus grands documentaires de l’histoire du cinéma. Ni plus ni moins. A réhabiliter de toute urgence donc !

LE DVD

Le DVD de Moonwalk One s’offre à nous dans un superbe slim digipack édité par E.D. Distribution. Le menu principal est animé et bruité et la sérigraphie du disque très élégante. Un très bel objet !

En revanche, l’éditeur ne fournit qu’un lot de bandes-annonces de titres issus de leur catalogue, mais se rattrape avec un superbe livret de 20 pages revenant de manière passionnante sur la genèse de Moonwalk One, la vision du réalisateur, les conditions de tournage, l’entraînement physique des astronautes, la musique…

L’Image et le son

C’est un petit trésor que nous tenons dans les mains ! En 2007, un groupe de cinéastes mena des recherches dans le cadre d’un film portant sur le programme Apollo. C’est alors qu’ils apprennent que le réalisateur Theo Kamecke (1937-2017) détient chez lui la seule copie 35mm de son film Moonwalk One, rangée dans deux grosses caisses métalliques de transport. Restauré numériquement et remasterisé par The Attic Room, Moonwalk One renaît de ses cendres et sort dans sa version Director’s Cut en 2009 pour le 40e anniversaire de la mission Apollo 11 et la première marche sur la Lune. Malgré la restauration, la copie, présentée dans son format 1.37 (4/3) respecté, demeure marquée par de nombreuses rayures, tâches et points divers et variés. Néanmoins, le master est stable, les noirs étonnamment denses, le piqué souvent pointu, le grain agréable sur les scènes tournées en 16mm puis gonflées en 35mm en postproduction, les couleurs plutôt soignées et les contrastes équilibrés. Certes quelques légers fourmillements font leur apparition ici et là, mais honnêtement, découvrir Moonwalk One dans ces conditions tient réellement du miracle !

Pour la sortie de Moonwalk One en DVD, E.D. Distribution nous propose le mixage Mono original ou une version Dolby Digital 5.1 ! Malgré quelques bons effets, cette deuxième option demeure purement facultative, car à part la spatialisation musicale et divers effets du caisson de basses lors du décollage de la fusée Saturne V, l’ensemble reste très souvent canalisé sur les enceintes frontales et demeure artificiel. Privilégiez donc la Mono d’origine, propre, nette, ample et redoutablement équilibrée. Les sous-titres français ne sont pas imposés.

Crédits images : © NASA / ED Distribution / Captures DVD : Franck Brissard pour Homepopcorn.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.