Test Blu-ray / Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ, réalisé par Jean Yanne

DEUX HEURES MOINS LE QUART AVANT JÉSUS-CHRIST réalisé par Jean yanne, disponible en Édition Collector Blu-ray + DVD depuis le 10 septembre 2014 chez Pathé

Acteurs : Coluche, Michel Serrault, Jean Yanne, Françoise Fabian, Michel Auclair, Mimi Coutelier, Darry Cowl, Paul Préboist, Daniel Emilfork, André Pousse, Michel Constantin, Philippe Clay, Valérie Mairesse, Yves Mourousi, Léon Zitrone…

Scénario : Jean Yanne

Photographie : Mario Vulpiani

Musique : Jean Yanne, Raymond Alessandrini

Durée : 1h50

Date de sortie initiale : 1982

LE FILM

C’est l’histoire d’un mec, Ben-Hur Marcel, conducteur de chars à Rahatlocum, petite colonie romaine nord-africaine où Jules César vient passer des vacances impériales… La révolte gronde parmi le petit peuple qui, opprimé par un régime cruel et tyrannique, trouve en Marcel un tribun charismatique et annonciateur d’une ère nouvelle… deux heures moins le quart avant Jésus-Christ !

Ce meneur, c’est un petit garagiste sans importance… Si j’ose me permettre, c’est même dommage de le faire bouffer par les lions parce que c’est le seul qui sache bien réparer les chars dans ce foutu pays de merde… Faut dire qu’on se demande ce qu’on a fait aux dieux pour se retrouver dans un bled à la con pareil, et tout ça pour faire plaisir à un empereur débile, qui lui pendant ce temps-là… Enfin, excuse-moi, c’est les nerfs, on est surmenés. […] Haaaa, bordel d’uniforme de putain de métier de con de nom de Jupiter de saloperie de cape de merde.

Et des dialogues anthologiques, des gags « hénaurmes », des anachronismes comme ça il y en a à satiété. Avec 4,6 millions d’entrées au cinéma, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ est le plus grand succès de Jean Yanne en tant que réalisateur, depuis sa première mise en scène, Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil qui avait attiré plus de 4 millions de spectateurs dans les salles en 1972. Pouvant se targuer de terminer sur la troisième marche du podium au box-office en 1982, derrière E.T. L’Extra-terrestre et L’As des as, Jean Yanne retrouve le succès qui commençait à lui échapper des deux côtés de la caméra – Chobizenesse et Je te tiens, tu me tiens par la barbichette avaient déçu – et signe une immense comédie.

Menée tambour battant, portée par un casting quatre étoiles où tous les copains sont venus faire un tour devant la caméra pour se marrer un bon coup, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ n’a absolument rien perdu de sa verve, de son ironie, de son mordant. Claude Berri et Tarak Ben Amar ont donné à Jean Yanne les moyens les plus démesurés afin qu’il puisse réaliser sa superproduction-comédie-péplum – on parle de plus de 45 millions de francs de l’époque – avec le casting de son choix, même si Coluche n’était pas forcément l’acteur qu’il désirait pour incarner Ben-Hur Marcel, ou Amineméphèt pour les intimes.

Coluche donc, mais aussi Michel Serrault, inoubliable en César précieux, ancêtre lointain de Zaza Napoli, Jean Yanne lui-même, Michel Auclair, François Fabian (explosive), Mimi Coutelier (la compagne de mister Yanne, imposée par ce dernier), Darry Cowl, Paul Préboist, Daniel Emilfork, André Pousse, Michel Constantin, Philippe Clay, et même Yves Mourousi et Léon Zitrone dans leur (quasi) propre-rôle.

Je dis que César ne serait pas un loup, si les Romains n’étaient pas des agneaux ; je dis que César ne serait pas un lion, si les Romains n’étaient pas des biches…

Malgré une production chaotique (dépassement de budget et de calendrier), le film cartonne sur les écrans et a depuis acquis un statut culte auprès de nombreux spectateurs, y compris pour l’auteur de ces mots qui le considère comme une des plus grandes comédies françaises de tous les temps, comme un chef-d’oeuvre indémodable d’humour satirique (tout le monde en prend pour son grade), caustique et redoutablement anticonformisme.

LE BLU-RAY

Le DVD et le Blu-ray de Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ sont disponibles chez Pathé en Digipack, glissé dans un surétui cartonné. Le menu principal est animé sur des images du film et la version reggae d’Il est né le divin enfant rebaptisé Jouez transistors, résonnez cassettes.

Remercions Jérôme Wybon pour ce formidable documentaire rétrospectif d’une heure intitulé Le Triomphe inattendu de Ben-Hur Marcel, constitué d’entretiens avec Bertrand Dicale (biographe de Jean Yanne), Tarak Ben Ammar (coproducteur), Pierre Grunstein (coproducteur), Hervé de Luze (monteur), Jean-Pierre Vergne (assistant-réalisateur) et même Jean Yanne via quelques images d’archives. Pas de langue de bois ici, tous les dessous du tournage sont dévoilés, les hauts mais aussi les bas, surtout en ce qui concerne les difficultés de Jean Yanne pour gérer la mise en scène et le calendrier établi. D’ailleurs, un portrait du réalisateur, scénariste et comédien, mais aussi de l’homme complexe qu’était Jean Yanne, se dessine tout au long de ces passionnantes interviews. Les relations Jean Yanne / Claude Berri, la création des décors et des costumes (par Mimi Coutelier), la collaboration entre Jean Yanne et Coluche, le casting (Mimi Coutelier imposée par Yanne contre l’avis de tous), le pessimisme de Berri face au résultat final, les séquences coupées au montage (le film durait 2h30 dans sa première mouture) et le triomphe dans les salles avec plus de 4,6 millions d’entrées, le tout illustré par des photos de plateau et ponctué par de savoureuses anecdotes de tournage, rendent ce documentaire absolument indispensable.

En plus de la bande-annonce très réussie (composée essentiellement de prises alternatives), nous trouvons un lot de scènes coupées (11’, 1080p). Certes, ceci n’est qu’un aperçu des 45 minutes des séquences laissées sur le banc de montage après la première version de 2h30, mais les fans du film ne manqueront pas de les visionner. Nous retiendrons la scène où Cléopâtre entonne une chanson en se prenant pour Marlene Dietrich, ou bien celle où le Consul se confronte une fois de plus à son fils rebelle.

L’Image et le son

Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ s’offre à nous en Haute Définition dans une nouvelle et superbe copie entièrement restaurée en 2013 par Pathé et les laboratoires Eclair Group à partir d’un master 2K. Ce Blu-ray renforce les contrastes, la densité des noirs. L’image est stable, entièrement débarrassée de scories diverses et variées, les couleurs sont ardentes, vives et chatoyantes, certains décors brillent de mille feux, les détails sont légion aux quatre coins du cadre large, le relief des matières des costumes demeure palpable tout du long. Les scènes en extérieur affichent une luminosité inédite, tout comme un relief inattendu, un piqué pointu. Tous les défauts constatés sur l’édition DVD de 2003 (tâches, bruit vidéo, poussières) ont été éradiqués. Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ tire pleinement profit de la Haute-Définition.

Le mixage DTS-HD Master Audio Mono permet à la composition de Jean Yanne d’être délivrée avec un coffre inédit. Egalement restauré en HD par L.E. Diapason, le son a subi un dépoussiérage depuis la dernière sortie du film en DVD. A l’époque, l’éditeur avait procédé à un remixage 5.1. déséquilibré, misant l’essentiel sur les dialogues, tandis que tous les autres effets étaient balancés sur les autres enceintes sans homogénéité. C’est aujourd’hui chose réparée, car bien que nous soyons en présence d’une DTS-HD Master Audio, le confort acoustique est ici largement assuré, jamais entaché par un souffle quelconque. La musique, les effets annexes, les voix des comédiens, tout est ici mis en valeur avec fluidité et un coffre probant. Les sous-titres anglais et français pour sourds et malentendants sont également disponibles, ainsi qu’une piste en Audiovision.

Crédits images : © Pathé / Captures Blu-ray : Franck Brissard pour Homepopcorn.fr

Test DVD / Qui m’aime me suive !, réalisé par José Alcala

QUI M’AIME ME SUIVE ! réalisé par José Alcala, disponible en DVD le 24 juillet 2019 chez AB Vidéo

Acteurs : Daniel Auteuil, Catherine Frot, Bernard Le Coq, Solam Dejean-Lacréole, Vanessa Paric, Diouc Koma, India Hair, Olivier Loustau…

Scénario : José Alcala, Agnès Caffin

Photographie : Philippe Guilbert

Musique : Fred Avril

Durée : 1h26

Date de sortie initiale : 2019

LE FILM

Gilbert et Simone vivent une retraite agitée dans un village du Sud de la France. Le départ d’Étienne, son voisin et amant, le manque d’argent, mais surtout l’aigreur permanente de son mari, poussent Simone à fuir le foyer. Gilbert prend alors conscience qu’il est prêt à tout pour retrouver sa femme, son amour.

Depuis son César largement mérité pour Marguerite (2015) de Xavier Giannoli, Catherine Frot est devenue plutôt rare sur le grand écran. Celle qui aura rempli les salles sur son nom, en passant allègrement de l’univers d’Albert Dupontel (Le Vilain) à Pascal Thomas (la trilogie Mon petit doigt m’a dit / Le Crime est notre affaire / Associés contre le crime), a également été récompensée par le Molière de la meilleure comédienne dans un spectacle de théâtre privé en 2016 pour Fleur de cactus. Après le succès modéré de Momo (2017) dans lequel elle tenait le haut de l’affiche avec Christian Clavier, Catherine Frot retrouve le réalisateur José Alcala, qui l’avait dirigée en 2011 dans le polar Coup d’éclat, mais pour une comédie cette fois intitulée Qui m’aime me suive ! Lumineuse, bondissante et fantaisiste, elle y donne la réplique à Daniel Auteuil et Bernard Le Coq, pour un triangle amoureux doux-amer, mais aussi une réflexion sur le désir après soixante ans, la situation des retraités qui ont du mal à subvenir à leurs besoins, l’amitié fraternelle et le pardon. Une chronique de mœurs, un drame sentimental inattendu.

Continuer la lecture de « Test DVD / Qui m’aime me suive !, réalisé par José Alcala »

Test Blu-ray / Le Retour du Grand Blond, réalisé par Yves Robert

LE RETOUR DU GRAND BLOND réalisé par Yves Robert, disponible en Blu-ray depuis le 4 juin 2014 chez Gaumont

Acteurs : Pierre Richard, Mireille Darc, Bernard Blier, Jean Rochefort, Jean Carmet, Michel Duchaussoy, Colette Castel, Paul Le Person…

Scénario : Yves Robert, Francis Veber

Photographie : René Mathelin

Musique : Vladimir Cosma

Durée : 1h21

Date de sortie initiale : 1974

LE FILM

Le capitaine Cambrai est certain que le colonel Toulouse a utilisé le maladroit François Perrin pour se débarrasser de Milan, son collègue. Cambrai va alors tout mettre en oeuvre pour rassembler des preuves démontrant que « Le Grand Blond » n’est pas un agent secret, mais bien un pauvre malchanceux s’étant retrouvé dans des situations au mauvais endroit, au mauvais moment… Toulouse prend donc à présent pour cible le pauvre violoniste.

Fort du succès du Grand Blond avec une chaussure noire, son plus gros hit au box-office depuis le triomphe de La Guerre des boutons en 1962, Yves Robert enchaîne avec Salut l’artiste, qui ne rencontre pas son public. Désireuse de renflouer ses caisses, la Gaumont lui commande une suite au Grand Blond qui devra sortir pour les fêtes de Noël 1974. Le cinéaste et son coscénariste-dialoguiste Francis Veber s’attellent à la tâche, une gageure puisque le premier épisode n’appelait pas forcément une séquelle. Pourtant, les deux collaborateurs parviennent à reprendre le train en marche en écrivant la suite immédiate au premier film, trois mois plus tard précisément.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Le Retour du Grand Blond, réalisé par Yves Robert »

Test Blu-ray / Le Grand Blond avec une chaussure noire, réalisé par Yves Robert

LE GRAND BLOND AVEC UNE CHAUSSURE NOIRE réalisé par Yves Robert, disponible en Blu-ray depuis le 4 juin 2014 chez Gaumont

Acteurs : Pierre Richard, Mireille Darc, Bernard Blier, Jean Rochefort, Jean Carmet, Colette Castel, Paul Le Person…

Scénario : Yves Robert, Francis Veber

Photographie : René Mathelin

Musique : Vladimir Cosma

Durée : 1h29

Date de sortie initiale : 1972

LE FILM

François Perrin, arrive à Orly avec aux pieds une chaussure marron et l’autre noire. Une aubaine pour Perrache, adjoint du colonel Toulouse, chef d’un service secret, que ce jeune violoniste fantasque. Il le choisit, pour jouer à ses dépends, le rôle d’un redoutable espion international. Toulouse, las de défendre sa place contre son très ambitieux adjoint Milan, a décidé de s’en débarrasser une fois pour toutes, en le lançant sur une fausse piste.

Il jette du pain aux canards ? Oh merde…

Le Grand Blond avec une chaussure noire est un des plus grands classiques de la comédie française des années 1970. Jusqu’alors cantonné dans des seconds rôles (Un idiot à Paris), Pierre Richard fait une prestation remarquée dans Alexandre le bienheureux, réalisé par Yves Robert en 1968. Ce dernier repère le comique visuel de l’acteur et l’encourage à exploiter son personnage burlesque dans la lignée de ses modèles Buster Keaton et Chaplin. C’est grâce au cinéaste que Pierre Richard passe donc derrière la caméra en 1970 avec Le Distrait, produit par Yves Robert et joli succès dans les salles avec près d’1,5 million de spectateurs. S’ensuivent Les Malheurs d’Alfred, remarquable comédie, cette fois encore mise en scène et interprétée par Pierre Richard, encore un succès, et Le Grand Blond avec une chaussure noire avec lequel le comédien retrouve Yves Robert.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Le Grand Blond avec une chaussure noire, réalisé par Yves Robert »

Test DVD / Stan & Ollie, réalisé par Jon S. Baird

STAN & OLLIE réalisé par Jon S. Baird, disponible en DVD le 17 juillet 2019 chez Metropolitan Vidéo

Acteurs : Steve Coogan, John C. Reilly, Shirley Henderson, Nina Arianda, Danny Huston, Rufus Jones, Susy Kane, Bentley Kalu…

Scénario : Jeff Pope

Photographie : Laurie Rose

Musique : Rolfe Kent

Durée : 1h34

Date de sortie initiale : 2019

LE FILM

1953. Laurel et Hardy, le plus grand duo comique de tous les temps, se lancent dans une tournée à travers l’Angleterre. Désormais vieillissants et oubliés des plus jeunes, ils peinent à faire salle comble. Mais leurs capacités à se faire rire mutuellement et à se réinventer vont leur permettre de reconquérir le public, et renouer avec le succès.

Il fallait s’y attendre. D’ailleurs, cela faisait un bon bout de temps qu’on en entendait parler. Stan et Ollie ou Stan & Ollie est le biopic consacré au duo comique Laurel et Hardy constitué en 1927 et formé par les comédiens Stan Laurel (1890-1965) et Oliver Hardy (1892-1957). Comme son titre l’indique, ce film se focalise sur les deux individus, artistes certes, mais avant tout deux êtres humains qui ne se seront pour ainsi dire jamais quittés pendant trente ans. S’il ne révolutionne en rien un genre désormais ultra-balisé, Stan & Ollie est une très grande et heureuse surprise. Pour deux raisons. Tout d’abord, on ne s’attendait pas à être cueillis de la sorte par l’émotion distillée durant 1h40. Deuxièmement, on reste bluffés par la performance des deux têtes d’affiche, les merveilleux Steve Coogan et John C. Reilly, sublimes, incroyables de mimétisme, drôles, bouleversants, qui font littéralement revivre à l’écran le mythique tandem.

Continuer la lecture de « Test DVD / Stan & Ollie, réalisé par Jon S. Baird »

Test Blu-ray/ Schlock, réalisé par John Landis

SCHLOCK réalisé par John Landis, disponible en DVD et Blu-ray le 3 juillet 2019 chez Carlotta Films

Acteurs : John Landis, Saul Kahan, Joseph Piantadosi, Richard Gillis, Tom Alvich, Walter Levine, Eric Allison, Ralph Baker…

Scénario : John Landis

Photographie : Robert E. Collins

Musique : David Gibson

Durée : 1h19

Année de sortie : 1973

LE FILM

Depuis trois semaines, la ville de Canyon Valley est le théâtre d’une série de meurtres sanglants. Surnommé le « tueur à la banane », le dangereux criminel est en réalité un gorille âgé de vingt millions d’années, le Schlockthropus. Pourchassé par la police, Schlock va découvrir l’amour en la personne de Mindy, une jeune aveugle qui le prend pour un chien…

En 1971, un jeune comédien et cascadeur du nom de John Landis décide de passer derrière la caméra. Grand cinéphile et cinéphage, il rédige un scénario en un week-end pour rendre hommage à toutes les séries B et Z des années 1950 qu’il affectionne tout particulièrement. Schlock est né. John Landis emprunte ici et là et met toutes ses économies dans ce projet, pour un total de 60.000 dollars, pour finalement emballer le tout en une dizaine de jours. Interprétant lui-même le rôle-titre, bien au chaud dans son costume de singe préhistorique – il faisait alors près de 50 degrés sur le plateau – conçu par un jeune maquilleur du nom de Rick Baker qui fait également ici ses débuts à Hollywood, le cinéaste laisse libre cours à son imagination. En résulte un film OVNI, quasi-inclassable, inégal, avec un rythme en dents de scie, mais le tout animé par une envie de cinoche et de s’éclater particulièrement contagieuse.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray/ Schlock, réalisé par John Landis »

Test Blu-ray / Un fauteuil pour deux, réalisé par John Landis

UN FAUTEUIL POUR DEUX (Trading Places) réalisé par John Landis, disponible en Blu-ray le 1er juin 2019 chez Paramount Pictures

Acteurs : Dan Aykroyd, Eddie Murphy, Ralph Bellamy, Don Ameche, Denholm Elliott, Jamie Lee Curtis, Frank Oz, James Belushi…

Scénario : Timothy Harris, Herschel Weingrod

Photographie : Robert Paynter

Musique : Elmer Bernstein

Durée : 1h56

Année de sortie : 1983

LE FILM

I had the most absurd nightmare. I was poor and no one liked me. I lost my job, I lost my house, Penelope hated me, and it was all because of this terrible, awful Negro!

Après avoir mis en scène coup sur coup trois énormes succès au box-office, American College (1978), The Blues Brothers (1980) et Le Loup-garou de Londres (1981), John Landis réalise son rêve de cinéphile avec Un fauteuil pour deux, hommage direct aux comédies sociales de Frank Capra. Il impose Eddie Murphy, comme le reste de son casting d’ailleurs, et livre une satire sur les préjugés et la bêtise humaine. Plus de 35 ans après sa sortie, le film a non seulement bien vieilli, mais le portrait dressé d’un monde scrupule et s’en prenant aux petites gens s’avère toujours autant d’actualité. Dans les années 1980, l’Amérique surpuissante de l’ère Reagan bat son plein et le capitalisme est roi. L’avenir de deux hommes, Louis Winthorpe et Billy Ray Valentine, se retrouve dans les mains de deux vieux millionnaires (les vétérans Ralph Bellamy et Don Ameche) qui ont parié sur eux pour la somme d’un dollar, dans le seul but de se divertir. Jamie Lee Curtis, incendiaire et qui a marqué plusieurs générations de cinéphiles au détour d’une scène mythique, incarne Ophelia, une prostituée au cœur d’or qui semble être la seule à savoir que la vie ne fait pas de cadeaux. Louis évoluera à ses côtés en apprenant à communiquer, à aimer et à se prendre en main en devenant un homme. Jamie Lee Curtis sera récompensée par le BAFTA de la meilleure actrice dans un second rôle. Pas mal pour une actrice dont la Paramount ne voulait pas. Sur un scénario coécrit par Timothy Harris et Herschel Weingrod, qui écriront plus tard quelques réjouissants divertissements (Comment claquer un million de dollars par jour?, Jumeaux, J’ai épousé une extra-terrestre, Un flic à la maternelle), Un fauteuil pour deuxTrading Places est un film culte, une comédie aussi drôle qu’élégante.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Un fauteuil pour deux, réalisé par John Landis »

Test Blu-ray / Quelques messieurs trop tranquilles, réalisé par Georges Lautner

QUELQUES MESSIEURS TROP TRANQUILLES réalisé par Georges Lautner, disponible en DVD (2009) et en Blu-ray depuis le 3 septembre 2014 chez Gaumont

Acteurs : Dani, Michel Galabru, Henri Guybet, Jean Lefebvre, André Pousse, Bruno Pradal, Paul Préboist, Renée Saint-Cyr, Charles Southwood…

Scénario : Georges Lautner, Jean-Marie Poiré d’après le roman de A.D.G.

Photographie : Maurice Fellous

Musique : Pierre Bachelet, Eddie Vartan

Durée : 1h32

Date de sortie initiale : 1973

LE FILM

Loubressac, petit village du Lot. Son château, sa comtesse, ses tracteurs, ses paisibles autochtones… Et voilà qu’arrive une colonie de hippies que la châtelaine a autorisé à bivouaquer sur son domaine. Un drôle de genre qui fait grincer bien des dents. Jusqu’au jour où l’on assassine le régisseur de la châtelaine. Les beatniks sont alors des coupables tout désignés.

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Quelques messieurs trop tranquilles, réalisé par Georges Lautner »

Test Blu-ray / Un, Deux, trois, réalisé par Billy Wilder

UN, DEUX, TROIS (One, Two, Three) réalisé par Billy Wilder, disponible en DVD et Blu-ray le 4 juin 2019 chez Rimini Editions

Acteurs : James Cagney, Horst Buchholz, Pamela Tiffin, Arlene Francis, Howard St. John, Hanns Lothar, Leon Askin, Liselotte Pulver…

Scénario : Billy Wilder, I.A.L. Diamond d’après la pièce de théâtre de Ferenc Molnár

Photographie : Daniel L. Fapp

Musique : André Previn

Durée : 1h48

Date de sortie initiale : 1961

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / Un, Deux, trois, réalisé par Billy Wilder »

Test Blu-ray / La Soupe aux choux, réalisé par Jean Girault

LA SOUPE AUX CHOUX réalisé par Jean Girault, disponible en DVD et Blu-ray depuis le 1er juillet 2014 chez Studiocanal

Acteurs : Louis de Funès, Jean Carmet, Jacques Villeret, Claude Gensac, Henri Genès, Christine Dejoux, Marco Perrin…

Scénario : Louis de Funès, Jean Halain d’après le roman de René Fallet

Photographie : Edmond Richard

Musique : Raymond Lefebvre

Durée : 1h38

Date de sortie initiale : 1981

Continuer la lecture de « Test Blu-ray / La Soupe aux choux, réalisé par Jean Girault »